L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 13/04/2017 : Nigeria, Mali, Niger, Burkina Faso : mines, Areva, procès, Gilbert Diendéré, administration, société.

Niger : un collectif d’Ong dénonce, les faibles redevances payées par Areva

La renégociation du contrat minier entre Areva (géant français de l’uranium) et le gouvernement du Niger n’est pas bénéfique pour ce dernier, c’est la conclusion d’un rapport collectif publié par les ONG, ONE, Sherpa et Oxfam, le 12 avril 2017. Les auteurs de ce rapport font remarquer une chûte de 15 millions d’euros sur les revenus de l’uranium entre 2014 et 2015 pour le Niger. Selon ce trio d’ONG, ce pays qui assure 27% des approvisionnements d’Areva ne reçoit que 7% des versements.

Nigeria : Buhari limoge 23 directeurs d’agences gouvernementales

Le président Muhammadu Buhari a procédé ce jeudi au limogeage et au remplacement avec « effets immédiats » de 23 directeurs d’agences gouvernementales, dont l’Agence de régulation des prix des produits pétroliers, le Conseil pour la protection des consommateur, a-t-on appris de source officielle. Toutefois, le communiqué de la présidence parvenu à Ouestafnews ne mentionne pas les raisons de ce limogeage massif.

Nigeria : trois ans après le rapt de Boko Haram, le lycée de Chibok annonce sa réouverture

L’école secondaire féminine de Chibok dans l’Etat de Borno (Nord-est) , où des membres de Boko Haram avaient enlevé des centaines de lycéennes en avril 2014, va rouvrir ses portes pour l’année scolaire 2017-2018, a annoncé le vice-président du Comité sur l’initiative Nord-Est, Tijjani Tumsah. Environ 276 lycéennes de Chibok avaient été enlevées, il y a trois ans.

Mali : plus de 3000 dépositions enregistrées par la CVJR

La Commission Justice, Vérité et Réconciliation (CVJR) du Mali a enregistré plus de 3000 dépositions émanant au moins d’une centaine de victimes, a révélé le président de ladite commission, Ousmane Oumarou Sidibé. « Parmi ces dépositions il y a au moins une centaine de victimes que nous avons identifiées et qui sont dans un besoin urgent d’accompagnement psychologique et médicale » a-t-il précisé, cité par l’Agence de presse africaine.

Burkina Faso : une centaine d’inculpations contre les auteurs du putsch de septembre 2015

Au Burkina Faso, 107 personnes ont été inculpées par le juge d’instruction en charge de l’enquête sur le putsch raté de mi-septembre 2015 du général Gilbert Diendéré, rapporte jeuneafrique.com. selon la même source, ce procès concernant ce dossier n’est toutefois pas attendu avant la fin de l’année.