L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 17/03/2017 : Niger, Sénégal, Nigeria, Mali : Uraniumgate, enquête, parlement, infrastructure, intégration, transsaharienne, environnement, Nord Mali, Gatia.

Niger : une commission d’enquête parlementaire va se pencher sur l’Uraniumgate

Une commission d’enquête parlementaire sera mise en place pour faire la lumière sur l’affaire dite « Uraniumgate » au Niger, a-t-on appris ce vendredi 17 mars 2017. Cette affaire a été révélée en février dernier par l’hebdomadaire nigérien, « Le Courrier ». qui a mis en  exergue un système de vente circulaire d’uranium entre Areva et le Niger, via des sociétés russes et libanaises qui auraient permis en 2011 à Niamey de gagner des centaines de millions FCFA.

Nigeria – Afrique : La route transsaharienne Alger-Lagos entrera en service en 2018

La route transsaharienne Alger-Lagos entrera en service en 2018, a annoncé le ministre algérien des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel dans des propos rapportés par Agence Ecofin. Selon le ministre algérien, un tronçon de 220 Km en cours de réalisation sur le territoire nigérien sera réceptionné cette année.

Sénégal : le gouvernement envisage un grand projet contre l’érosion côtière

Le gouvernement sénégalais va mettre en place un « projet d’envergure » pour lutter contre l’érosion côtière, a annoncé le ministre de l’Environnement, Abdoulaye Baldé, ce vendredi 17 mars 2017. « Ce projet d’envergure va créer beaucoup de synergies, au lieu de continuer à travailler sur des projets isolés qui, parfois, concernent une région ou un village », a indiqué M. Baldé, cité par l’Aps.

Mali : assassinat d’un chef militaire proche de Bamako

Un chef militaire d’un groupe armé pro-gouvernemental malien a été tué par des inconnus à Ménaka, dans le nord-est du Mali, et deux suspects ont ensuite été arrêtés.« Almadi Ag Lengach, chef militaire du Gatia (Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés) à Ménaka a été assassiné à son domicile par des hommes armés qui ont pris la fuite », dans la nuit de jeudi à vendredi, a déclaré, Mohamed Ag Ouleg, un combattant de cette organisation dans cette ville, cité par l’AFP. Le Gatia est un des signataires de l’accord de paix de mai-juin 2015 entre le gouvernement malien, les groupes armés qui lui sont favorables et l’ex-rébellion à dominante touareg.