L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 01/09/2015 – Sénégal, Sierra Leone, Togo, Mali, Niger, Côte d’Ivoire : téléphonie, portabilité, banque, économie, sécurité, Ebola, grippe aviaire, Chinafrique.

Togo – banque – économie

Le secteur bancaire a contribué plus faiblement aux investissements privés au Togo, c’est qu’indique les conclusions de l’enquête de prévisions macroéconomiques réalisée au Togo pour le compte de l’exercice 2014. Ainsi, malgré une nette amélioration des indicateurs de production, le document relève que la majorité des petites entreprises font encore face à des contraintes financières. «Le financement bancaire est faible et cette faiblesse est un frein au développement des entreprises privées au Togo (…) Les résultats ont montré qu’en 2014, les dépenses d’investissement sont financées à 51,9% sur fonds propres tandis que la contribution au financement des investissements des banques installées sur le territoire national ne représente que 38,8% », a fait savoir Badawasso Gnaro, le secrétaire général du ministère togolais des finances, cité par Agence Ecofin.

Mali – Niger – sécurité

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keita est attendu ce mardi 01 septembre 2015 à Niamey, au Niger pour une visite d’amitié et de travail, selon un communiqué de la présidence nigérienne lu par ouestafnews. Dans la capitale nigérienne, Boubacar Keita qui revient d’une visite officielle en terre algérienne aura des entretiens avec son homologue Issoufou Mahamadou particulièrement sur des questions sécuritaires.

Sénégal – mobile – portabilité

Le Sénégal a procédé, ce mardi 01 septembre 2015, au lancement de la portabilité des numéros de téléphone, un projet qui impactera les 14 millions d’usagers du mobile, selon l’Agence de régulation de télécommunications et des postes (ARTP). La portabilité, une recommandation de l’Union internationale des télécommunications (UIT), est la possibilité pour un abonné de conserver son numéro de téléphone en cas de changement d’opérateur.

Côte d’Ivoire – grippe aviaire

La FAO a décidé d’apporter une aide financière d’une valeur environ 300 millions FCFA au gouvernement ivoirien pour lutter contre la grippe aviaire, apprend-t-on de sources officielles. Depuis le mois d’avril 2015, des mortalités de volailles ont été constatées en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et au Ghana.

Sierra Leone – Ebola

Une cinquantaine de personnes ont été places en quarantaine dans le nord de la Sierra Leone suite à la mort d’une femme emportée par le virus Ebola, apprend-t-on de sources officielles. La Sierra Leone était en passe d’être déclarée sortie de l’épidémie il ya juste quelques jours. «  Nous sommes en train de faire une enquête épidémiologique,  puisque la victime a pu tomber pendant au moins cin jours sans que les autorités sanitaires soient averties » a déclaré, à la presse, le lundi 31 août 2015, Ibrahim Sesay, du centre national de lutte contre Ebola.

Afrique – Chine – impact – économie

Les importations chinoises en provenance du continent ont plongé de 40 % en une année, à cause du ralentissement actuel de la croissance économique en Chine, indique une note de recherche du cabinet d’audit et de conseil londonien Fathom Consulting, relayé par le Financial times. «La chute des prix du pétrole et des métaux a déjà frappé les plus grosses économies d’Afrique, dont le Nigeria et l’Angola, respectivement premier et deuxième exportateurs de pétrole brut ainsi que l’Afrique du Sud», note le quotidien britannique. Le Nigeria et l’Angola prennent la décélération chinoise de plein fouet mais la crise n’épargne pas les autres économies d’Afrique subsaharienne, une région globalement très dépendante des revenus du pétrole et des matières premières. En effet, «les huit pays exportateurs de pétrole représentent environ 50 % du PIB régional», selon le Financial Times.