L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 02/12/2015 – Nigeria, Burkina Faso, Togo, Mali : finances publiques, emprunt, élections législatives, BAD, coopération, emploi, Roch Marc Kaboré, élections, résultats, migration, Sahel.

Nigeria – emprunt – finances publiques

Le Nigeria va émettre le 9 décembre deux emprunts domestiques d’un montant cumulé de 50 milliards de nairas (251,26 millions de  dollars) qui arriveront à maturité en février 2020 et en mars 2024, a annoncé l’office de la gestion de la dette. Cette opération représentera la dernière émission de titres de dette de l’année 2015 pour le Nigeria confronté à la chute continue des cours du brut qui a causé un déficit budgétaire. L’emprunt annoncé arrivera  à maturité en 2020 (30 milliards de nairas) aura un rendement de 11,73% alors que le taux de celui arrivant à maturité en 2024 (20 milliards de nairas) a été fixé à 11,85%.

Burkina Faso – élections – législatives – résultats

Le président élu du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré a vu ce mercredi 02 décembre 2015  sa victoire à la présidentielle confortée par un succès aux législatives de son parti, qui obtient la majorité relative à l’Assemblée nationale, mais il devra composer avec des petites formations pour gouverner, selon les résultats publiés par la Commission électorale. Avec 55 députés sur un total de 127, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) de M. Kaboré est certes le premier parti de ce pays pauvre de 18 millions d’habitants mais il ne pourra pas gouverner seul.

Togo – BAD – coopération

La Banque africaine de développement (BAD) va accordé au Togo un  financement de 11,8 milliards FCFA au titre du Projet d’appui à l’employabilité et l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) annonce la banque régionale à travers un communiqué. Ce financement se subdivise en deux dons d’un montant respectif de 5,4 milliards FCFA et de 1,1 milliard de FCFA et un prêt d’un montant 5, 3 milliards de FCFA. 

Mali – Libye – migration

Le Mali et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont évacué de Libye, pays en proie au chaos et à des groupes jihadistes, 170 Maliens, dont des femmes et des enfants, arrivés ce mercredi 02 décembre 2015 à Bamako, rapporte l’AFP. Au total, onze femmes et 21 enfants figurent parmi les 170 rapatriés de Libye, qui “vivaient dans des conditions très difficiles”, a déclaré à l’AFP à Moctar Sylla, de la direction de la protection civile de Bamako.