L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 04/02/2016 – Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Burkina Faso : mobile banking, téléphonie, finances, bourse, Brvm, bonne gouvernance, distinction, parlement, foncier, gestion.

Côte d’Ivoire – Uemoa – mobile banking

Le nombre d’utilisateurs de services financiers via la téléphonie mobile ressort en 2015 à 20 millions de personnes, contre 11 millions en 2013, selon des chiffres données ce jeudi 4 février 2016 à Dakar par la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest (Bceao). «La valeur annuelle réalisée par ce mode de paiement dépasse 5000 milliards FCFA soit environ 8 milliards de dollars US », a révélé le Gouverneur de la Bceao, Tiémoko Meyliet.

Sénégal – Cedeao – distinction

Le député sénégalais Moustapha Cissé Lô a été élu ce jeudi 4 février 2016 à Abuja (Nigeria), président du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), annonce l’Assemblée nationale du Sénégal. Monsieur Moustapha Cissé Lô succède ainsi à l’honorable Ike Ekweremadu, Président sortant», écrit l’institution parlementaire dans un communiqué de presse.

Burkina Faso – transparence

Le Burkina Faso prévoit la mis en place pôles judiciaires spécialisés dans la répression des infractions économiques et financières. Réuni en conseil des ministres le 03 février 2016, le gouvernement a examiné un projet de loi dans ce sens et a donné son accord pour sa transmission devant l’Assemblée nationale.

Côte d’Ivoire – BRVM – performances

« La Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) est devenue en 2015 “la bourse la plus performante en Afrique toutes monnaies confondues avec 17,77% de progression de son indice”, a déclaré ce jeudi 4 février 2016, Edoh Kossi Amenouvé, directeur de l’établissement, soulignant que la place a « terminé l’année 2015 avec tous ses indicateurs au vert ».

Bénin – foncier – gestion

Le gouvernement béninois vient de se doter d’ une agence nationale du domaine et du foncier, en vue de la mise en œuvre des politiques stratégiques et des programmes de l’Etat en matière foncière et domaniale. « Les principaux défis qui attendent l’Agence nationale du domaine et du foncier sont ceux de la gestion du foncier en termes de sécurisation et de couverture des droits privés sur toute l’étendue du territoire national et la conquête de la confiance des populations » a déclaré, Servais Adjovi, le directeur de cabinet du ministère béninois des Finances et de l’Economie, cité par Xinhua.