L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 04/05/2015 – Sénégal, Mauritanie, Burkina Faso, Niger : armée, coopération, orpaillage, accident, technologie, transport routier, financement.

Sénégal – Arabie Saoudite – armée

Le Sénégal enverra 2.100 soldats en Arabie Saoudite, à la demande des autorités saoudiennes, a annoncé le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, ce lundi 4 mai 2015 à Dakar, qui  faisait face aux députés . « Le président de la République a décidé (…) de répondre favorablement” à une “demande” de l’Arabie Saoudite “en déployant en terre sainte d’Arabie Saoudite un contingent de 2.100 hommes », a dit M. Ndiaye dans des propos rapportés par l’Aps (officielle).

Burkina Faso – accident – mines – Djibo

L’ éboulement qui s’est produit sur un site aurifère d’exploitation artisanale situé à 5 km de la ville de Djibo, province du Soum dans la région du Sahel, a occasionné la perte en vies humaines et fait des blessés, souligne le communiqué publié ce lundi 4 mai 2015 par le gouvernement burkinabé. « Le bilan humain initialement estimé à une quarantaine de personnes encore sous les décombres, a été ramené, à ce jour, à une quinzaine de personnes » indique la même source qui précise qu’une délégation gouvernementale a été dépêchée ce lundi  sur les lieux afin d’apporter son soutien aux familles durement éprouvées par ce drame.

Afrique de l’ouest – téléphonie

En Afrique de l’ouest, le nombre de souscriptions unique au téléphone mobile a augmenté de 33 % en moyenne chaque année entre 2001 et 2015, indique le dernier numéro de l’Observatoire de l’Afrique de l’Ouest, une publication trimestrielle de la Banque africaine de développement (BAD).Début 2015, Avec 68 souscriptions uniques pour 100 habitants en 2014, le Mali est le pays où il a atteint le plus haut niveau, tandis que le Niger est celui où il est resté le plus faible, avec un taux de 19 pc la même année. Selon cet étude, le taux de pénétration du téléphone mobile en Afrique de l’Ouest s’élevait à 44,3%.

Niger – transport routier – coopération

La BOAD et des banques locales nigériennes mettent à la disposition de l’Etat nigérien, un montant total de 128 milliards de francs CFA dont une contribution directe de la BOAD de 40 milliards de francs CFA et un financement du pool bancaire de 88 milliards de FCFA pour l’aménagement routier au Niger, rapporte ce lundi 4 mai 2015, Agence Ecofin.