L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 04/06/2015 – Ghana, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mauritanie : inondations, victimes, John Mahama, réinsertion sociale, élections, agriculture.

Ghana – deuil – inondations

Le président ghanéen John Dramani Mahama a décrété ce jeudi 4 juin 2015, trois jours de deuil national après la mort de près d’une centaine de personnes, victimes des inondations, a appris Ouestafnews de sources officielles qui précisent aussi qu’une enveloppe de 60 millions de cédis (8,5 milliards FCFA) pour venir en aide aux victimes.

Côte d’Ivoire – société – réinsertion

Près de 55000 ex-combattants actifs lors de la crise postélectorale entre fin 2010 et 2011 ont été socialement réintégrés durant ces trois dernières années, selon des chiffres officiels. « 54.424 ex-combattants sur 64.000 ont été insérés à ce jour, soit un taux de réalisation de 85% », s’est félicité Fidèle Sarassoro, le directeur général de l’Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réinsertion (ADDR) lors d’une conférence de presse, rapporte l’AFP.

Burkina Faso – élections – pacte

Les acteurs de la vie politique du Burkina Faso, dans l’optique d’avoir en octobre 2015 des élections présidentielle et législatives apaisées, ont adopté un pacte de bonne conduite, indique le Conseil supérieur de la communication (CSC) au Burkina Faso. Selon cette source, que relaie Apanews, le pacte de bonne conduite composé de 17 articles sera signé dans les prochains jours. L’adoption du Pacte de bonne conduite est intervenue, mercredi, à l’issue d’un séminaire-atelier de deux jours, initié par le CSC et ayant regroupé des acteurs politiques, des médias et des organisations de la société civile.

Mauritanie – agriculture

La campagne agricole 2015-2016 vient d’être lancée dans la région de Rosso (200 kilomètres au sud de Nouakchott). Dans le cadre de cette campagne agricole, la Mauritanie vise une production céréalière globale de 430.000 tonnes. Pour arriver à cet objectif, l’agriculture nationale « cible une exploitation de 50.000 ha dans la filière semi maraîchère, 230.000 hectares dans le semi pluvial, soit un total de 280.000 ha pour les diverses saisons et les multiples types de cultures » précisent-on.