L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 04/12/2014 – Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger, Mali, Togo : économie, croissance, IPC, classement, loi, opposition, insécurité, rapt.

Burkina Faso – économie – croissance

La crise politique qui a secoué le Burkina Faso, où la rue a chassé fin octobre le président Blaise Compaoré, coûtera 1,7 point de croissance au pays en 2014, a annoncé jeudi le gouvernement. Il est “évident” que la croissance sera “inférieure” aux 6,8% prévus pour cette année, pour s’établir à “5,1%”, a affirmé jeudi le ministre de l’Economie et des Finances, Jean Gustave Sanon, lors d’une conférence de presse.

Côte d’Ivoire – déchets toxiques – Claude Gouhourou

Claude Gouhourou, Président de la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques, interpellé par la brigade de recherches, rapporte le site Abidjan. Net. M. Gouhourou avait rendezz-vous avec la dite site pour un entretien à suivre en direct ce jeudi 4 décembre 2014.

Côte d’Ivoire – IPC – classement

Au dernier classement de l’Organisation non gouvernementale (ONG) allemande, Transparency International, de l’indice de perception de la corruption publié, mercredi, la Côte d’Ivoire a gagné ‘’21 places’’, passant du 136ème rang au 115èmemondial du classement.Avec ce bond, la Côte d’Ivoire est au nombre des pays africains, avec le Mali (+12), l’Egypte (94è) et le Swaziland (+4) qui ont amélioré leur rang par rapport au classement d’octobre 2013.

Uemoa – croissance – prévision

L’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africain (Uemoa), devrait réaliser une croissance de 6,8%, a prévu le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ Ouest (Bceao). Le taux de la croissance économique était de 5,9% l’an dernier. Selon le communiqué de la CPM, cette performance économique serait imprimée par le raffermissement de la production agricole et industrielle ainsi que par la bonne tenue de la production de la branche Bâtiments et travaux publics (BTP), en liaison avec la hausse des investissements publics.

Togo – opposition – loi

L’Assemblée nationale s’est réunie le jeudi 04 décembre 2014 en sa 10ème séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année. La proposition de loi portant modification de la Constitution a été évitée. L’ordre du jour n’a en rien évoqué cette proposition de loi de l’opposition togolaise, contrairement comme annoncé par les ténors de l’opposition. Le bureau a notifié aux parlementaires avoir reçu le 19 Novembre 2014, la proposition de modification de la Constitution, introduite par l’opposition.

Mali – Niger – rapt

Trois civils maliens, d’une même famille, ont été enlevés par des hommes armés dans une localité malienne proche de Ménaka (nord-est), près de la frontière avec le Niger,rapporte l’Afp, ce jeudi 4 décembre 2014. Le rapt s’est produit vers la localité d’Inekar, à environ 80 km à l’est de Ménaka, par des hommes armés qui ont arrêté la voiture des civils, faisant route vers Bani Bangou, au Niger, a expliqué leur chauffeur, rescapé de l’enlèvement, qui n’a pas souhaité être identifié.