L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 05/12/2016 – Togo, Nigeria, Sénégal, Guinée : agriculture, banque, réglementations, gouvernement, genre, Alpha Condé, Uemoa -Titres, trésor.

Togo – agriculture

Le gouvernement togolais entend mettre à disposition des agriculteurs 350 zones d’aménagement agricole planifiées (ZAAP) a indiqué le site officiel republicoftogo.com. Ce projet entre dans le cadre Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA), dont les autorités compte en faire le pivot de la relance agricole. Sur les 3,4 millions d’hectares cultivables au Togo, seuls 45% sont exploités.

Nigeria – Banque

La réglementation bancaire supprimant le prélèvement des commissions sur les transactions bancaires est entrée en vigueur le 04 janvier 2015.Cette étape est l’ultime évolution d’un processus de réduction de frais pour les clients des établissements de crédit, qui a débuté depuis mars 2013 et a évolué dans le cadre d’une réduction progressive. Le Produit Net Bancaire au Nigéria se constitue à 70% des revenus d’intérêts et à 30% des revenus de frais et commissions. Ce qui va causer un fort manque à gagner pour les 21 banques opérants dans la première économie du continent africain.

Guinée – gouvernement

Deux semaines après son investiture, le président guinéen Alpha Condé a rendu publique la liste des membres de son nouveau gouvernement. Près de 16 nouveaux ministres font leur entrée dans cette nouvelle équipe composée de sept femmes.Le nouveau gouvernement de 31 ministères est marqué par l’entrée de 16 nouveaux ministres, tous retenus pour leur expertise, issus du secteur privé et public. A noter, le départ des « dinosaures », comme le ministre des Affaires étrangères François Lounceny Fall, celui des Mines Kerfalla Yansané, et celui de la Coopération internationale Koutoub Moustapha Sano.

Sénégal – trésor – marché financier

L’Etat du Sénégal va émettre  le 07 janvier 2016 des bons de trésor par adjudication pour un montant 60 milliards sur le marché de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa), pour sa première intervention de l`année 2016, apprend- t-on auprès de l’agence Uemoa-titres.