L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 06/05/2016 – Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Togo : banque, Brvm, Coris Bank, transport fluviale, Casamance, microfinance, politique, diplomatie, coopération, Afreximbank.

Sénégal – transport fluviale – Casamance

Le fleuve Casamance dragué depuis janvier 2016 avec une profondeur maritime qui passe de 3,5 mètres à près de huit mètres est aujourd’hui capable de recevoir des navires d’une capacité de 6000 tonnes pour un fret de trois millions de tonnes par an, a indiqué, le 05 mai 2016 à Ziguinchor(Sud), le directeur général de l’Agence nationale des affaires maritimes (ANAM) Yérim Thioube. « Le dragage est une réalité dans le fleuve Casamance. Il est effectif depuis janvier 2016. Les profondeurs qui étaient de 3,5 mètres s’élèvent maintenant à 7,5 mètres pouvant même atteindre les 8,10 mètres si les conditions de marrée sont favorables », a expliqué M. Thioube, cité par l’Agence de presse sénégalaise (Aps).

Burkina Faso – Coris bank – bourse

La banque panafricaine Coris Bank International(CBI), fondée et dirigée par le burkinabé Idrissa Nassa, prépare son introduction à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), à Abidjan, courant 2016, selon des responsables de ladite banque, cités par Apanews, ce vendredi 6 mai 2016. L’introduction à la BRVM, pilotée par la filiale d’intermédiation Coris Bourse, se fera sous forme d’une cession de 20 % du capital à des actionnaires institutionnels et à des personnes physiques.

Côte d’Ivoire – diplomatie – coopération

La Côte d’Ivoire et l’Algérie ont signé trois accords portant sur « la coopération dans le domaine agricole mais aussi sur un mémorandum d’entente dans le domaine de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, et sur un mémorandum d’entente politique entre les deux ministères des affaires étrangères » a-t-on appris de source officielle. Ces accords ont été signé le 05 mai 2016 en marge d’une visite officielle du président Alassane Ouattara en terre algérienne.

Sénégal – Bceao – microfinance

Le nombre d’institutions de microfinance de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) en difficultés s’est élevé à 14 au 31 décembre 2015, selon un document de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) consulté, relayé par Apanews. L’institut d’émission souligne que ces institutions de microfinance demeuraient sous administration provisoire. Par ordre d’importance 3 se situaient au Bénin, 3 au Mali, 3 au Sénégal, 2 en Guinée-Bissau, 1 au Burkina Faso, 1 en Côte d’Ivoire et 1 au Togo. A fin décembre 2015, la zone UEMOA comptait 679 institutions de microfinance.

Togo – Afreximbank –

Le Togo a adhéré à la Banque africaine d’import d’export (Afreximbank) et devient le 40e pays membre de cette institution, indique une annonce du président Faure Gnassingbé, le 04 mai 2016 lors d’une rencontre avec le président de la banque, Dr Benedict Oramah, au Caire.