L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 06/11/2014 – Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Togo, Mali, Sénégal : bilan, soulèvement populaire, crise postélectorale, désarmement, justice, Thomas Sankara, économie, chiffres, Dpee, corruption, éducation, Gao

Burkina Faso – soulèvement – bilan

Le soulèvement populaire du 30 octobre 2014 contre le régime du président Compaoré a occasionné des dégâts qui se chiffrent entre 120 et 200 milliards FCFA, estime un rapport de l’institut Free Afrik, présenté devant la presse brukinabé. La journée du 30 octobre a aussi été celle des casses et des pillages qui ont principalement touché, les  secteurs de l’hôtellerie, de la finance, de l’économie informelle, de l’entreprise  « Nous estimons que nous nous en sortons plutôt pas mal. Les dégâts ne sont pas très importants, surtout  en ce qui concerne le secteur bancaire, qui enregistre des dégâts relativement limités et qui a montré une belle capacité à relancer l’économie », a indiqué,  Ra-Sablga Seydou Ouédraogo, économiste-chercheur, coordonnateur de l’Institut Free Afrik, cité par le site fasozine.

Côte d’Ivoire – désarmement – réintégration

Après deux ans de travaux effectués par l’Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration des Ex-combattants (Addr), il ressort que sur un effectif de 74.068 ex-combattants identifiés, 44. 493 ont été réinsérés, soit 60%, au 3 novembre 2014. 29.575 ex-combattants, soit 40% reste encore à désarmer à 12 mois des échéances électorales à venir. 18.261 armements et 819.192 munitions de petits calibres ont été également collectés par l’Addr.

Burkina Faso – Justice – Thomas sankara – appel

Le réseau international « Justice pour Sankara Justice pour l’Afrique » a réclamé ce jeudi 6 novembre 2014 à travers un communiqué l’ouverture d’une enquête internationale et indépendante  sur  l’assassinat du président Thomas Sankara et de ses camarades le 15 octobre 1987. A cet il est demandé au « Congrès américain nous demandons d’exiger que soient ouvertes les archives de l’époque et qu’une investigation soit menée sur une éventuelle implication de la CIA. Aux parlementaires français, nous demandons d’accepter la demande d’enquête parlementaire sur l’assassinat de Thomas Sankara, déjà déposée deux fois à l’Assemblée nationale de la République française, le 20 juin 2011 et le 5 octobre 2012 ». Le réseau a aussi appelé des pays de la sous région comme le Togo et de la Côte d’Ivoire à exiger que la lumière soit faite sur l’implication de leurs pays dans cet assassinat.

Afrique de l’ouest – éducation – analphabétisme

Le Directeur des opérations de la Banque mondiale (Bm), Ousmane Diagana s’est dit préoccupé, mercredi, par l’éducation dans la sous-région où selon des statistiques, 40% de la population adulte est analphabète.« La Banque mondiale est préoccupée par l’éducation en Côte d’Ivoire. Dans notre portefeuille globale de 700 millions de dollars, tout programme confondu, 120 millions sont consacrés à l’éducation, notamment le primaire, le secondaire, et la formation professionnelle », a déclaré M. Diagana cité par APA, lors de la rentrée académique 2014-2015 de l’Institut des sciences et techniques de la communication (Istc) d’Abidjan.
 
Togo – corruption – organe

Le Togo va se doter d’une Haute autorité de la prévention et de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées, selon un communiqué du gouvernement. Les autorités togolaises ont justifié la création de cet organe par les “incidences néfastes” de la corruption sur le tissu économique et social. « Il est apparu nécessaire d’accorder une attention particulière à la prévention de cette gangrène à travers la promotion active d’ une culture de probité, de l’intégrité et de la transparence », ont- elles expliqué dans leur communiqué, relayé par Xinhua.

Sénégal – économie – hausse

Au terme du mois de septembre 2014, l’activité économique au Sénégal (hors agriculture et sylviculture), mesurée par l’indice général d’activité (IGA), a progressé de 3,9%, en rythme mensuel, selon la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) basée à Dakar, dont les chiffres ont été relayés par APA. D’après cette structure, cette situation résulte, principalement, de la bonne tenue du secteur tertiaire (plus 5,8%). « En revanche, poursuit la DPEE, l’activité du primaire est restée stable alors que le secondaire s’est contractée de 1% sur la période sous revue ». Sur une base annuelle, une hausse de 3% de l’activité est notée, en septembre 2014, à la faveur, essentiellement, des performances enregistrées dans le secteur secondaire (plus 5,1%).

Mali – Gao – université

Le Président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK) a annoncé, la création d’une université à Gao, la plus grande ville du nord-mali, rapporte Afrik.com. Le Président Ibrahim Boubacar Keita a fait cette annonce le 04 octobre 2014 . Ce projet s’inscrit dans le cadre de la décentralisation, a précisé le dirigeant malien, à l’occasion de la rentrée solennelle des universités, grandes écoles et instituts du Mali.

Burkina Faso – opposition

L’opposition a débuté ce jeudi 6 novembre 2014 des visites aux familles de personnes décédées lors de manifestations du 30 octobre 2014, selon ce communiqué de presse. « Une délégation de l’Opposition conduite par son Chef de File, M. Zéphirin Diabré, a entamé ce jeudi matin des visites aux familles des personnes décédées lors du soulèvement populaire du 30 Octobre 2014 qui ont fait une dizaine de morts.