L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 07/02/2017 :Côte d’Ivoire, Sénégal, Nigeria, Togo : minuterie, Adiaké, télécom, Tigo, Wari, santé, Cancer, sécurité maritime, médias.

Côte d’Ivoire : des tirs entendus à Adiaké, à une centaine de kilomètre d’Abidjan

Des soldats des forces spéciales ivoiriennes basées à Adiaké (90 km d’Abidjan), ont effectué des coups de feu en l’air, ce mardi 7 février 2017, selon une information rapportée par le site abidjan.net.  Ces militaires revendiqueraient la même prime que celle touchée que leurs collègues de Bouaké qui s’étaient mutinés début janvier 2017.

Sénégal : Tigo Sénégal cédé à la fintech Wari pour 80 milliards FCFA

Le Groupe Millicom a annoncé ce mardi 7 février 2017 dans un communiqué avoir conclu un accord avec le Groupe Wari (spécialisé dans le transfert d’argent) sur la cession de Tigo Sénégal. La directrice marketing de Tigo Sénégal, Joyce Sagoe, contactée par Ouestafnews, a informé que le montant de la  transaction s’élève à 129 millions de dollars (79,1 milliards FCFA, selon le taux de ce jour).

Nigeria : 80 000 personnes meurent chaque année du cancer

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a révélé que 80 milles sur les 8,8 millions de personnes mourant du chaque année du cancer dans le monde vivent au Nigeria. Ce qui fait figurer le Nigeria dans le lot des pays ayant le fort taux de mortalité dû au cancer avec un taux de 80%, selon l’organisation onusienne.

Nigeria : une loi contre la piraterie maritime

L’État nigérian va adopter une loi prévoyant la limitation des actes de piratage et autres violation maritime dans le pays a annoncé le 06 février un responsable de  l’Agence nigérian pour la gestion et de la sécurité maritime (Nimasa).  Selon Dakuku Peterside, cité par Agence ecofin, l’adoption de cette loi permettra au Nigeria de devenir le premier pays africain à disposé de cette loi.

Togo : deux médias privés de fréquence par les autorités

Deux médias togolais ont vu leur fréquence coupé ce mardi 7 février 2017 pour un non respect des formalités  préalables d’autorisation par le Haut conseil de l’audiovisuel et de la communication du Togo, cité par l’AFP. L’institution a indiqué que la radio City FM et la chaine de télévision La Chaine du Futur (LCF), appartenant au groupe Sud Média, n’ont pas obtenu d’autorisation préalable avant leur émission en 2017 indique la même source.