L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 08/05/2015 – Burkina Faso, Sénégal, Ghana, Côte d’Ivoire : agriculture, coton, OGM, Défense, coopération, Bourse, industrie, ciment, déficit, médias, régulation.

Burkina Faso – coton génétique

Le Burkina Faso va réduire sa production de coton OGM, du fait de problèmes techniques, apprend-on de sources officielles. Selon le directeur général de la Société cotonnière du Gourma (Socoma), Ali Compaoré, qui faisait face à la presse locale,  le 07 mai 2015, la production sera répartie comme suit :  55% de coton génétiquement modifié et 45% de coton conventionnel sur l’ensemble du pays sur une période de trois ans. Le Burkina Faso qui s’est lancé dans le coton OGM, reste le premier producteur du continent avec 700000 tonnes annuelles.

Sénégal – Arabie Saoudite – coopération

Le chef de l’Etat sénégalais,  Macky Sall, a justifié sa décision controversée d’envoyer 2100 soldats en Arabie Saoudite par «la solidarité agissante de notre pays au peuple saoudien ami et frère, mais également l’engagement indéfectible du Sénégal à œuvrer pour la paix et la sécurité partout à travers le monde» lit-on dans le communiqué du dernier conseil des ministres. Pour le président Sall, qui subi les foudres de l’opinion en majorité opposé à cette décision, il s’git là d’une « sollicitation de Sa Majesté le Roi Salman Ben Abdel Aziz Al Saoud, Roi d’Arabie Saoudite».

Ghana – marché boursier

Le gouvernement du Ghana, à travers son ministère en charge de l’emploi et des relations au travail, a suspendu l’offre publique initiale initiée par Agriculture Development Bank (ADB) sur le Ghana Stock Exchange, le marché financier local rapporte Agence Ecofin. L’Introduction en bourse de l’ADB se heurte en plus au refus des employés qui jugent risquée, cette opération qui selon la direction de la banque permettrait à la banque de mobiliser 51 millions de dollars. Le gouvernement estime donc que l’entreprise ne pourra poursuivre avec l’opération que lorsqu’elle aura réglé les questions délicates avec le syndicat de ses travailleurs et autres parties prenantes concernées.

Côte d’Ivoire – industrie- importation

La Côte d’Ivoire va importer 300 .000 tonnes de ciment pour combler le déficit actuel de s production,  ont indiqué des officiels, ce vendredi 8 mai 2015 lors d’une conférence de presse à Abidjan. Ces importations se feront en 3 phases à savoir, fin mai 90 000 tonnes, fin juin 105 000 tonnes et enfin 105 000 tonnes en fin juillet, précisent les ministres Jean-Claude Brou en charge de l’Industrie et des mines et Jean-Louis Billon du Commerce, de l’artisanat et des PME. Pour le premier trimestre 2015, le déficit est évalué à 150000 tonnes.

Burkina Faso – Liberté d’expression – médias

Le Conseil supérieur de la Communication a suspendu le 07 mai 2015, pour une durée de trois mois, les émissions d’expressions directes sur les radiodiffusions sonores et télévisuelles, afin dit-il, de «circonscrire les graves atteintes à la dignité d’autrui ainsi qu’à l’ordre public fréquemment constatés». «Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a décidé, au cours de sa session extraordinaire du mercredi 06 mai 2015, de suspendre les émissions d’expression directe sur les médias audiovisuels pour une durée de trois mois à compter du jeudi 07 mai 2015», indique un communiqué du CSC.