L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 08/09/2014 – Côte d’Ivoire, Nigeria, Burkina Faso, Mali : Dangote cement, investissement, Guillaume Soro, Justice, Azawad, diplomatie, santé, Ebola.

Mali – Azawad – Hollande – diplomatie

Les Pays-Bas, a même donné son accord pour l’ouverture sur son sol d’une ambassade de l’Azawad (nom donné par les rebelles touareg à la partie Nord du Mali), rapporte APA de sources officielles maliennes. Les locaux de la nouvelle ambassade de l’Azawad en Hollande doivent être inaugurés à Amsterdam, ce mardi 09 septembre 2014 a notamment indiqué dans une note d’information le capitaine Modibo Naman Traoré, porte-parole des Forces armées maliennes, cité par APA. Se fondant sur des informations en provenance de représentations diplomatiques maliennes en Europe, le porte-parole précise que la Suisse et l’Angleterre sont sur la même lancée que les Pays Bas, au même titre que la Russie.

Cedeao – sécurité -réunion

Les chefs d’état-major ouest-africains doivent se réunir dans la capitale ghanéenne, Accra, pour trois jours à partir de mardi pour passer en revue la situation sécuritaire générale dans la région et déterminer les réactions adéquates, a annoncé lundi la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).Cette réunion, qui se tient sous l’égide du Comité des chefs d’état-major de la Cedeao (CCDS), porte sur le ‘Renforcement de la coopération militaire dans l’espace Cedeao pour la paix, la stabilité et le développement’.

Burkina Faso – Trésor – Bons

Le Trésor public du Burkina Faso va lancer le 10 septembre 2014, un appel d’offres pour la cession de Bons du Trésor d’un montant de 35 milliards FCFA, selon des informations relayées par la Pana. Cette opération, initiée par adjudication, est d’une valeur nominale unitaire d’un million francs CFA et rémunérée d’un taux d’intérêt  multiple payable d’avance et précompté sur la valeur nominale des bons. Les titres émis sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance. L’opération, composée d’une seule et unique tranche, a une durée de six mois (11 septembre 2014 au 11 mars 2015). L’Etat burkinabé a une prévision d’émissions de titres publics en 2014 d’un montant de 115 milliards FCFA.
 
Nigeria – cimenterie – Dangote – investissement

Le fonds  des Emirats Arabes Unis annonce sa participation dans la plus grande société de ciment d’Afrique à hauteur de 300 millions de dollars. Selon l’agence Ecofin, qui rapporte l’information, cette participation constitue seulement 1,3% du  capital de Dangote Cement  estimé à 300 millions de dollars. Avant l’entrée d’Investment Corp de Dubaï dans le capital de Dangote Cement, le groupe avait  annoncé son ambition de doubler très prochainement sa production et atteindre ainsi 40 millions de tonnes. Le directeur du  groupe explique son succès sur le continent. «  Une des raisons pour laquelle nous avons pu progresser autant en Afrique, c’est parce que nous n’avons pas de contraintes financières. Les autres majors du secteur en Afrique sont obligés de recourir à des emprunts pour réaliser des acquisitions sur le continent », détaille Edwin Devakumar.
 
Afrique – UA – Ebola

L’Union africaine (UA), réunie lundi à Addis Abeba pour définir une stratégie à l’échelle du continent contre l’épidémie d’Ebola, a appelé les pays africains à lever toutes les restrictions aux voyages mises en place contre l’épidémie. Il a été «décidé d’exhorter tous les pays membres à lever toutes les interdictions de voyage, afin que les gens puissent se déplacer entre pays et faire du commerce et afin de favoriser les activités économiques», a déclaré la présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, à l’issue de cette réunion «d’urgence» d’une journée. «Il a également été souligné que, si les interdictions de voyage devaient être levées, des mécanismes de surveillance adéquats devaient être mis en place, aux points de départ des citoyens et aux points d’entrée», a-t-elle ajouté, citée par l’AFP.

Côte d’Ivoire – Guillaume Soro – justice

Trois mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende ont été requis ce lundi 8 septembre 2014 à Nanterre (Paris) à l’encontre d’une femme présentée par l’AFP comme une ex-compagne de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, qui comparaissait notamment pour “traite d’êtres humains”. Cette femme, Burkinabè de 34 ans, était jugée par la 17e chambre du tribunal correctionnel pour avoir employé deux gardes d’enfants en région parisienne avec des horaires éreintants et contre une rémunération misérable, lors de plusieurs séjours entre 2007 et 2010. En réaction au propos de l’AFP, un communiqué publié par le service de communication de Guillaume Soro, souligne que ce dernier  apporte « un démenti formel aux allégations énoncées, dans lesquelles il ne se reconnaît nullement ».