L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 09 /10/2015 – Sénégal, Niger, Mali : paix et sécurité, Barkhane, corruption, justice, Tahibou Ndiaye, condamnation, élections, Mahamadou Issoufou.

Sénégal – corruption – justice

La Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) au Sénégal a condamné l’ancien directeur du Cadastre, Tahibou Ndiaye, à cinq ans d’emprisonnement et à restituer la somme de 2.609.240.263 FCFA. Il doit en plus payer solidairement, avec ses complices, un milliard de francs CFA à l’Etat du Sénégal. Tahibou Ndiaye et ses co-prévenues étaient poursuivis pour enrichissement illicite et complicité d’enrichissement illicite portant sur 3,5 milliards de FCFA.

Sénégal – Maroc infrastructures

Le royaume du Maroc prévoit la construction de plusieurs infrastructures pour se rapprocher davantage de l’Afrique subsaharienne, a annoncé son ministre de la Communication, Moustapha Khalfi, cité par l’Aps en marge de la célébration du 40ème anniversaire de la « marche verte ». Parmi les initiatives annoncées par M. Khalfi, il y a la construction Grand Port Atlantique, à Dahla, dont les autorités prévoient d’en faire un hub dans le domaine maritime, la création d’un centre hospitalier à Laâyoune et aussi la construction d’une université dans les provinces du sud.

Mali – Barkhane – Nord

L’armée française a découvert des caches d’armes lors d’une “importante opération” dans l’Adrar des Ifoghas (nord-est du Mali), a annoncé ce lundi 9 novembre 2015, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.« Nous sommes dans une opération importante en ce moment, en relation avec les forces armées maliennes et qui a permis pendant le week-end de découvrir des caches significatives », a-t-il dit devant la presse en marge du Forum international de Dakar sur la sécurité en Afrique  dont la seconde édition est ouverte ce jour.

Niger – élections – Issoufou

L’actuel président du Niger, Mahamadou Issoufou, 63 ans, a été investi  le 08 octobre 2015 candidat à l’élection présidentielle de 2016 par son parti, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS).Cette investiture officialise le secret de polichinelle qu’était devenu la candidature de M. Issoufou à sa succession.« Le bilan du président Issoufou est très satisfaisant (…) Nous l’avons investi afin qu’il puisse poursuivre les œuvres qu’il a entamées pour le bien du peuple nigérien », a déclaré Bazoum Mohamed, le président du PNDS lors d’une cérémonie devant près de 5.000 personnes.

Sahel – insécurité – appel

Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, a demandé un plus fort engagement financier du continent africain dans la lutte contre le jihadisme alors que son pays, acteur clé dans ce domaine, souffre de difficultés économiques. « L’engagement coûte très cher (..) Nous sommes convaincus de la nécessité d’intervenir mais cela implique des moyens financiers, matériels conséquents », a-t-il dit au Forum international de Dakar sur la sécurité en Afrique. « En plus des engagements pris par l’Etat lui-même, il faut que l’engagement soit régional, continental avant d’être international », a poursuivi M. Faki, cité par l’Afp.