L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 09/02/2017 : Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso, Niger, Bénin, Nigeria : Onuci, foncier, économie, grève, transport routier, industrie, Uranium.

 Côte d’Ivoire : baisse de 48 milliards sur le recouvrement d’impôts en 2016

La direction générale des impôts en Côte d’Ivoire dit avoir mobilisé, en 2016, 1821 milliards FCFA sur un objectif de 1869 milliards FCFA, soit un gap négatif de 48 milliards FCFA, a annoncé, le directeur général Sié Abou Ouattara, cité par APA à l’ouverture d’un séminaire bilan, ce jeudi à Grand-Bassam (43 km d’Abidjan).

Sénégal – Afrique : le foncier, principal source de conflits entre entreprises et populations rurales

Près de deux tiers des conflits entre communautés rurales et entreprises s’implantant en Afrique subsaharienne sont dus essentiellement à des déplacements forcés de population, entraînant souvent des violences et des perturbations de l’activité, selon un rapport publié ce jeudi à Dakar, dont le contenu a été relayé par l’AFP. Ces déplacements forcés représentent la cause principale de 63 % des conflits analysés par cette étude rendue publique par le cabinet de consultants TMP Systems et l’ONG Rights and Resources Initiative (RRI), loin devant les litiges sur les indemnisations (19 %) ou liés aux questions d’environnement ou de baisse des ressources (9 % chaque).

Burkina Faso : les routiers suspendent leur grève

L’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) a suspendu ce jeudi son mot d’ordre de grève de trois jours, 24h après l’avoir décrété en vue de dénoncer les rackets et les tracasseries sur les routes, selon les grévistes, cités par APA. L’UCRB dit suspendre son mouvement d’humeur pour des « raisons pratiques ». « Cette décision nous permettra de prendre en compte toutes les difficultés liées au processus et de reprendre de manière sereine le travail», annonce le syndicat dans une note relayée par APA.

Côte d’Ivoire : l’Onuci ferme ses bureaux dans quelques jours

L’ensemble des bureaux (61) de l’Opération des Nations-unies en Côte d’Ivoire (Onuci) seront fermés le 15 février 2017, a annoncé, la Représentante Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou. Mme Mindaoudou a fait cette déclaration le 08 février 2017 lors des consultations sur la Côte d’Ivoire devant le Conseil de sécurité de l’ONU. La clôture définitive de l’Onuci est fixée le  30 juin 2017.

Niger : l’uranium ne constitue que 5% des recettes de l’état

L’uranium ne représente désormais que 5% des recettes budgétaires de l’état nigérien, a déclaré, le premier ministre Brigi Rafini dans un entretien avec le site Lesechos.fr. « L’uranium ne fournit, d’ailleurs, plus que 5 % des ressources budgétaires du pays, qui proviennent principalement des recettes douanières, de la TVA et d’impôts et taxes diverses » a-t-il souligné. Selon le premier ministre, dans le secteur de l’uranium il est encore trop tôt pour évoquer un redressement substantiel des prix dont la chute drastique durant ces dernières années a lourdement impacté le Niger.
 
Bénin : 150 MW pour lutter contre les délestages

L’État du Bénin a donné un accord de principe ce jeudi à la compagnie nigériane de fourniture d’électricité, Paras Energy, pour l’installation et l’exploitation d’une centrale électrique de 150 Mégawatts (MW) souligne un communiqué rapporté par le site 24hauBénin. Selon la même source, le gouvernement béninois, dans ce contrat, vise à accroitre l’approvisionnement en électricité, la capacité énergétique et  à mettre fin aux multiples séries de délestages que connaît régulièrement le pays. Auparavant, les autorités béninoises avaient parachevé un contrat d’achat d’énergie électrique avec la même compagnie pour une capacité de 60 MW rappelle la source.

Nigeria : croissance minimale de 7% par an d’ici à 2020 (prévision)

Le ministère nigérian du budget et de la planification a projeté une croissance économique minimale de 7% d’ici à 2020. Cette prévision entre dans le cadre du plan de relance économique à moyen terme du gouvernement. « Nous visons un faible taux d’inflation, un taux de change stable ainsi qu’une croissance diversifiée et inclusive, » a déclaré le ministre du budget Udoma Udo Udoma, cité par Agence Ecofin.