L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 09/04/2015 – Mali, Sierre Leone, Togo, Burkina Faso : Nord du Mali, accord d’Alger, élections, mines, foncier urbain

Mali – Onu – accord d’Alger

Le ministre des Affaires étrangères malien a demandé ce jeudi 09 avril 2015 au Conseil de sécurité des Nations unies d’accentuer la pression sur les rebelles du nord du Mali qui font toujours barrage à l’accord de paix d’Alger. Les négociations de paix sur le Mali engagées en juillet à Alger se sont soldées début mars par un accord inachevé, paraphé par le gouvernement malien, mais non par les rebelles du nord qui ont réclamé un “délai raisonnable” pour consulter leur base. « Les Maliens sont prêts pour la paix. Ils sont fatigués de la guerre. Ils veulent tourner cette page sombre de l’histoire de notre nation, une et indivisible » a affirmé  le ministre Abdoulaye Diop, dans des propos rapportés par l’AFP . M. Diop a aussi demander  au Conseil d’adopter des sanctions si cela est nécessaire.

Sierra Leone – mines

Sierra Rutile Ltd, un major de la production de sables minéraux détenant des actifs de classe mondiale en Sierra Leone, a fourni ce mercredi  9 avril 2015 une mise à jour sur ses opérations du premier trimestre 2015 qui ressortent avec production de 12 803 tonnes d’ilménite. Selon les chiffres relayés par agence Ecofin , ce niveau de production représente une croissance de 86% par rapport au volume enregistré au premier trimestre de l’année précédente, imputée au déroulement des activités d’extraction sur une zone à fort potentiel d’ilménite dans les gisements de la compagnie.

Togo – présidentielle

L’ouverture de la campagne électorale pour l’élection présidentielle, est fixée au vendredi 10 avril 2015, à partir de 00h. Cette campagne prendra fin selon le même texte officiel le 23 avril à 00h, rapportent des sources officielles. Toujours dans le cadre de cette élection présidentielle, les FAT (Forces armées togolaises) voteront par anticipation le 22 avril prochain. Leurs votes tout comme ceux de leurs compatriotes civils ne pourront être décomptés qu’à la fermeture des bureaux de vote le 25 avril 2015.

Burkina Faso – foncier – gel

Les opérations de lotissements sont désormais suspendues sur toute l’étendue du territoire burkinabè, selon une décision prise en Conseil des ministres, en sa séance du mercredi 08 avril 2015. Selon le compte rendu du Conseil des ministres relayé par APA, ce décret s’inscrit dans une démarche de mise en œuvre des recommandations des états généraux sur les lotissements et vise à régulariser la suspension des opérations foncières sur toute l’étendue du territoire national décidée par communiqué présidentiel n°09 du 5 novembre 2014. « Son adoption permet de donner une base juridique à cette décision et de poursuivre certaines opérations foncières », précise-t-on. Les lotissements avaient été suspendus en 2011 dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, suite à la crise sociopolitiques qu’a connue le pays.