L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 09/09/2015 – Nigeria, Sénégal, Côte d’Ivoire : Afrique, élections, listes des candidats, mandat présidentiel, finances, JP Morgan, démographie.

Sénégal – Cedeao – mandat présidentiel

Une réunion axée sur la limitation des mandats présidentiels dans les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), a débuté ce mercredi 9 septembre 2015. Trente leaders d’organisations de la société civile intervenant dans le domaine de « la bonne gouvernance démocratique » prennent part à cette rencontre, organisée par Le Forum de la société civile de l’Afrique de l’Ouest (Foscao) et la Fondation OSIWA

Côte d’Ivoire – élections – liste des candidats

Le Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire présidé vient de publier la liste définitive candidatures retenues pour l’élection  à l’élection présidentielle d’octobre 2015. Selon la liste consultée par Ouestafnews, vont compétir pour le fauteuil présidentiel, outre le président sortant Alassane Ouattara, Essy Amara, Banny Konan Charles, Mamadou Koulibaly, Konan Kouadio Bertin, Kouanga Jacqueline Claire et Gnangbo Kacou, Konan Kouadio Siméon, Lagou Adjoua Henriette, Affi N’Guessan Pascal. Ce sont au total 10 candidats retenus dont deux femmes.

Nigeria – JP Morgan – finances

La banque américaine JP Morgan a annoncé, dans un communiqué publié le 8 septembre 2015, qu’elle allait radier le Nigeria de son indice dédié aux obligations souveraines émises par les pays émergents (Government Bond Index-Emerging Markets/GBI-EM) d’ici fin octobre, en raison d’une politique de contrôle des changes qui complique les transactions portant sur les titres de dette souveraine.JP Morgan avait averti depuis janvier dernier le gouvernement nigérian contre les effets néfastes de sa politique de contrôle des changes sur le marché des obligations souveraines. Suite à la chute des recettes pétrolières consécutive à une baisse des cours de pétrole sur le marché international, les autorités nigérianes avaient imposé des restrictions sur le marché des changes pour tenter de défendre le naira qui ne cesse de plonger face au dollar.

Cedeao – monnaie

Le Conseil de Convergence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), vient de décider de la création d’un Institut monétaire  en 2018, annonce un communiqué de l’institution .Selon cette même source, ce nouvel Institut sera une structure de transition avant la mise en place de la Banque centrale de la Cedeao. « Il sera doté d’un Conseil d’administration, d’un Comité technique et d’un Conseil de gestion », souligne la même source. En plus, il est prévu la mise en place d’une Banque centrale qui sera chargée de l’émission de la nouvelle monnaie de la Cedeao et de la mise en œuvre de la politique monétaire de l’ensemble des Etats membres.

Afrique – démographie – hausse

La population de l’Afrique devrait quasiment quadrupler d’ici la fin du siècle en cours, selon des projections publiées le 9 septembre par l’Institut national français d’études démographiques (Ined). Le continent devrait en effet compter 4,4 milliards d’habitants en 2100 contre 1,2 milliard en 2015.La population mondiale devrait, elle, continuer de croître jusqu’à atteindre 11 milliards d’habitants à la fin du 21e siècle contre 7,3 milliards en 2015. Autant dire que plus d’un Terrien sur trois devrait vivre en Afrique dans un siècle. «L’un des grands changements à venir est le formidable accroissement de la population de l’Afrique qui pourrait presque quadrupler d’ici la fin du siècle », relève Gilles Pison, auteur de cette étude bisannuelle de l’Ined