L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 09/12/2017 : Côte d’Ivoire, Gambie, Nigéria, Sénégal, Mali : parlement, élection, Guillaume Soro, politique, Yahya Jammeh, élections, société, administration publique.

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro réélu à la tête de l’Assemblée nationale

L’élection au perchoir de l’Assemblée nationale ivoirienne qui s’est déroulée dans l’après-midi de ce lundi 9 janvier 2017a vu la réélection de Guillaume Soro. Cette journée a aussi été marquée par la démission du gouvernement du premier ministre Daniel Kablan Duncan.

Sénégal : mandat de dépôt pour le maire de la Médina

Le maire de la Médina (commune de Dakar) Bamba Fall a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 9 janvier 2017 en compagnie d’un groupe de jeunes accusés d’être les auteurs du saccage de la permanence de leur parti (le Parti socialiste, membre de la coalition présidentielle). L’affaire remonte à juin 2016.

Gambie : les juges examinent le recours de Yahya Jammeh

La Cour suprême gambienne va se prononcer mardi 10 janvier 2017, les recours déposés par le camp de Jammeh qui conteste les résultats du scrutin présidentiel du 1 er décembre dernier qui donnent la victoire au candidat de l’opposition Adama Barrow. La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest qui elle a reconnu la victoire de M. Barrow envisage une intervention militaire pour déloger le président sortant dont le mandat fini le 19 janvier 2017, selon la constitution gambienne.

Nigeria : Buhari entame son programme d’aide aux plus démunis

Le gouvernement fédéral a entamé son programme d’aide aux plus démunis à travers la distribution mensuelle de 5000 nairas (soit un peu plus de 10000 FCFA) à près d’un million de personnes dans neuf états du pays. Cette aide destinée aux chômeurs et personnes vulnérables s’inscrit dans le cadre du plan dit d’investissement social, pour lequel un budget de 500 million de dollars a été dégagé.

Mali : création d’une centrale unique d’achat pour la commande publique

Le gouvernement malien vient d’annoncer la création prochaine d’une centrale d’achat unique pour les marchés publics dans le but de lutter contre la corruption. Toute la commande publique fera désormais l’objet d’appels d’offres transparents via cette structure. En 2016, un contrôle physique au moment des paiements a permis la découverte de  13 000 emplois fictifs, suite à un contrôle physique.