L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 10/06/2014 – Nigeria, Côte d’Ivoire, Niger, Burkina Faso, pétrole, agriculture, trafic, référendum, justice.

Burkina Faso – référendum – CDP
 
Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir, prévoit organiser un meeting le 21 juin 2014 au Stade du 4-Août à Ouagadougou, rapporte le site Burkina24, une source proche du parti. Ce meeting vise à exhorter le Président du Faso « à convoquer le référendum » sur la modification de l’article 37 de la Constitution, qui limite à deux, le nombre de mandats présidentiels consécutifs. En rappel, le 26 avril 2014, le CDP, lors d’une session de son Conseil national, a appelé le Chef de l’Etat « à user de ses prérogatives constitutionnelles pour convoquer le corps électoral pour un scrutin référendaire relatif à la révision de l’article 37 ».
 
Nigeria – pétrole – recettes – chute
 
Les recettes pétrolières ont chute de 9,6% en avril 2014 à cause de la vandalisation des pipelines, a fait savoir un rapport mensuel de la Banque centrale du Nigeria (CBN). En avril les rentrés s’élèvent à 622 milliards de nairas contre 704 milliards le mois précédent précise ce texte publié lundi 10 juin 2014.
 
Côte d’Ivoire – enseignement – recrutement
 
Le Président Alassane Ouattara, a signé un décret portant intégration à la Fonction Publique des 3000 enseignants recrutés sous contrat, depuis 2011, dans le cadre du redéploiement de l’administration dans les zones Centre, Nord et Ouest (CNO), rapporte un communiqué du gouvernement ivoirien. Il faut préciser qu’en 2011, le Gouvernement ivoirien, à travers le Ministère de l’Education Nationale, avait décidé de recruter, sous contrat, des enseignants afin de faire face à l’urgence dans les zones Centre, Nord et Ouest. 
 
Nigeria – Onu -sécurité

Le Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour le Sahel, Saïd Djinnit, estime que la stabilité au Nigeria est nécessaire pour la stabilité de la toute la sous-région ouest-africaine. “Là-bas (au Nigeria), j’ai pu mesurer l’importance de la stabilité et de la préservation des acquis démocratiques et il est important que le Nigeria continue à perpétuer ces acquis pour son bien et pour la stabilité de toute la sous-région”, a déclaré Saïd Djinnit au sortir d’une audience que lui a accordée lundi soir le président du Niger, Issoufou Mahamadou.
 
Côte d’Ivoire – agriculture – trafic

« Plus de 100 tonnes de café et de cacao fuient chaque semaine la région de l’ouest montagneux vers les pays limitrophes. Nous avons donné des codes à des coopératives qui ont bradé ces codes à des particuliers qui font sortir le cacao vers des pays comme la Guinée », a déploré Joseph Zoro Bi, le délégué régional du conseil café cacao de Man (ouest), cité par Xinhua. Les autorités sonne la mobilisation des services douaniers contre la prolifération de ce genre d’activités, rapporte la même source.

Togo – code minier
 
Les travaux de validation de l’avant-projet de code minier du Togo, qui envisage l’encouragement de l’investissement, ont été lancés mardi à Lomé par le ministre des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou, rapporte l’Agence de presse Afreepress. En termes de fiscalité, a laissé entendre le consultant, il s’agit de faire en sorte que le code ne fasse pas fuir les investisseurs et de faire en sorte les promoteurs miniers soient présents en vue d’une industrialisation du domaine.

Niger – justice – université
 
Ils sont au total 72 étudiants interpellés suite aux violentes manifestations organisées le 20 mai dernier à Niamey, par les étudiants de l’université de Niamey pour protester contre le non-paiement de l’aide sociale destinée aux étudiants non-boursiers. A l’issue de leur audition, 41 étudiants ont, ce lundi 09 juin 2014, bénéficié d’une liberté provisoire. Les autres doivent encore attendre et le secrétaire général de l’Union des Etudiants de l’Université de Niamey (UENUN) se dit confiant que « les autres camarades recouvreront également leur liberté. »