L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 10/08/2015 – Côte d’Ivoire, Togo, Mauritanie, Niger : marché boursier, BRVM, croissance, prévision, société, justice, Ira, Biram Ould Abeid, élections, genre

Côte d’Ivoire – Brvm – transaction

La valeur globale des actions échangées au cours de cette période  a atteint 31,5 milliards FCFA  avec un volume de rotation de 22,32 millions de titres contre  24,2 milliards de FCFA de valeur des transactions pour la même période en 2014, indique la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).

Togo – croissance – prévision

Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé, dans un communiqué publié le 8 août, que l’économie togolaise devrait enregistrer une croissance économique de 5,5% en moyenne par an entre 2015 et 2018.Ce pays d’Afrique de l’Ouest devrait aussi ramener son déficit du compte courant à 9,6% du PIB en 2020 contre une prévision de 12,3 % cette année à condition qu’il réussisse à réduire son déficit budgétaire dans les années à venir, a-t-on ajouté de même source. Le Togo a vu son PIB croître de 5,5% en 2014, sous les effets combinés des investissements dans les infrastructures et des réformes engagées en matière d’amélioration du climat des affaires, de gestion des finances publiques et de développement de la filière agricole.

Mauritanie – Ira – Biram Ould Abeid

Une centaine de militants et sympathisants de l’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (Ira-Mauritanie) ont réclamer à travers un  sit-in devant les locaux du ministère de la Justice à Nouakchott ce lundi 10 août 2015, la libération « immédiate » de deux dirigeants de l’Ong anti-esclavagiste détenus, rapporte la Pana. Biram Ould Abeid, président de l’Ira et  prix des Nations unies (Onu) pour les droits de l’homme en décembre 2013, et candidat arrivé deuxième à l’occasion de l’élection présidentielle mauritanienne du 21 juin 2014, et le vice-président Brahim Ould Ramdhane, sont condamnés en janvier 2015 à deux ans de prison ferme pour avoir organisé une caravane dénonçant « l’esclavage foncier et l’accaparement des terres dans la vallée du fleuve Sénégal».

Niger – élections – différend

L’opposition nigérienne a rejeté le 09 août 2015, le calendrier électoral établi par la Commission électorale nationale indépendante. Elle réclame notamment la tenue des élections locales avant la présidentielle, prévue pour le 20 février 2016. Ce refus est exprimé à un peu plus de six mois des élections législatives et présidentielle au Niger, la tension est une nouvelle fois montée d’un cran entre le pouvoir et les opposants.

Côte d’Ivoire – élections – genre

Un atelier national de formation de femmes ivoiriennes sur le genre et les élections aura lieu à partir du mardi 11 août 2015 à Abidjan, indique une source officielle. « La rencontre vise à promouvoir une participation accrue de femmes aux processus électoraux dans la sous-région ouest-africaine et à offrir à celles-ci des outils d’évaluation critique des élections d’un point de vue du genre » précise une note de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), transmise ce lundi 10 août 2015 à Ouestafnews. La Côte d’Ivoire après une violente crise électorale qui a fait 3000 morts entre fin 2010 et mars 2011, se dirige vers une élection présidentielle prévue, le 25 octobre 2015.