L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 10/10/2014 – Niger, Côte d’Ivoire, Ghana, Burkina Faso, Mali : Barkhane,mines, Robex Ressources, société, apatridie, emprunt, marché financier, agriculture, cacao

Niger – Mali – Barkhane – opération
 
Les forces militaires françaises de Barkhane ont « détruit » dans la nuit de jeudi à vendredi un convoi d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui « transportait des armes de la Libye vers le Mali », a annoncé le gouvernement français ce vendredi 10 octobre 2014 dans un communiqué, relayé par l’AFP.« En coopération avec les autorités nigériennes, les forces armées françaises ont de nouveau intercepté et détruit la nuit dernière au nord du Niger un convoi de véhicules armés d’Aqmi qui transportait des armes de la Libye vers le Mali. L’intervention a permis de saisir une importante quantité d’armes et de neutraliser les convoyeurs dont une partie a été capturée », a indiqué la présidence de la République.
 
Côte d’Ivoire – Simone Gbagbo – Procès
 
La Côte d’Ivoire est en train de justifier auprès de la Cour pénale internationale (CPI) son refus de traduire l’ex-Première dame Simone Gbagbo devant cette institution, a-t-on appris vendredi auprès du gouvernement.« C’est en train de se faire. (…) Nous sommes en train de donner suite » aux demandes d’explications de la CPI, a déclaré à l’AFP Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement, questionné sur les preuves qu’Abidjan devait présenter vendredi à cette institution.
 
Côte d’Ivoire – emprunt – marché financier
 
Le gouvernement ivoirien lancera en 2015 un nouvel emprunt obligataire d’un montant proche des 554 millions d’euros (750 millions de dollars) récoltés en juillet sur les marchés financiers internationaux, a déclaré vendredi son porte-parole à l’AFP. Cet emprunt, « du même ordre que le premier », est en phase avec les « capacités d’endettement »du pays, a estimé Bruno Koné, également ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.Abidjan avait lancé avec succès en juillet un emprunt obligataire, qui lui avait permis de recueillir 750 millions de dollars (554 millions d’euros). Cette première émission de dette, remboursable sur dix ans, est soumise à un taux d’intérêt de 5,625% par an.        
 
Ghana – WCF – cacao – agriculture
 
Dans le cadre de la seconde phase du Cocoa Livelihood Programme (CLP II) de la World Cocoa Foundation (WCF), plus de 60 000 producteurs de cacao du Ghana bénéficieront d’un financement de 70 millions de dollars, rapporte l’agence ecofin. Cette somme permettra à ces agriculteurs de faire passer leur rendement à 1 tonne / hectare et d’accéder aux semences, et aux engrais. En outre, ils pourront désormais produire des cultures vivrières au côté de leur cacao afin de réduire leur dépendance alimentaire.«Cette initiative vise à ce que ces agriculteurs dispose des revenus du cacao mais ne soient pas obligés de beaucoup investir dans l’achat d’aliment. Ils pourront réinvestir cet argent dans des besoins fondamentaux comme l’éducation, et ainsi améliorer leur niveau de vie.» a expliqué Suzanne Ngo-Eyok qui dirige le CLP II.
 
Burkina Faso – agriculture – terres
 
Les agriculteurs burkinabè ont reconquis environ 300 000 hectares de terres infertiles grâce à l’adoption de méthodes d’agriculture durable. Selon une étude de l’institution britannique Overseas Developpement Institute (ODI), ces progrès sont essentiellement le fruit d’actions combinées d’acteurs gouvernementaux et d’organisations non-gouvernementales (ONG) qui s’étendent sur près d’un demi-siècle. Le pays a en effet adopté des techniques efficaces en matière de conservation des eaux souterraines et des nutriments du sol. « Le Burkina Faso a réalisé des progrès remarquables» a déclaré Amanda Lenhardt, l’une des auteures de cette étude, alors que les analystes estiment que ce succès devrait inspirer beaucoup de pays africains qui sont confrontés aux problèmes de dégradation des sols. Au Burkina Faso, l’agriculture occupe 85% de la population active, et le coton est la principale culture d’exportation.
 
Mali – mines – or – Robex Ressources
 
Robex Ressources Inc, compagnie canadienne d’exploration et de développement, a suspendu « pour une durée indéterminée » les activités d’extraction de minerai dans la mine d’or Nampala, un projet de 17,4 Mt de réserve prouvée portant sur un permis d’exploitation couvrant 5,32 km2 dans la région de Sikasso au Mali.Selon les informations relayées par Agence ecofin, la suspension des opérations a été décidée le 07 octobre 2014 par le conseil d’administration qui a considéré, entre autres, que de « nouveaux investissements de capitaux sont nécessaire pour effectuer des modifications au concentrateur » de la mine Nampala, a annoncé le 9 octobre Robex.
 
Burkina Faso – Sankarisme – politique
 
Trois partis sankaristes à savoir l’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR), la Convergence de l’espoir (Espoir) et l’Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS) ont annoncé leur regroupement prochain en Union des révolutionnaires du Faso (UREFA).Les présidents de l’URD/MS, Alphonse Marie Ouédraogo, de l’Espoir, Jean Hubert Bazié et de l’ADR, Gustave Ilboudo ont annoncé aux journalistes que la fusion de ces trois partis sankaristes sera officiellement consacrée le 25 octobre 2014.
 
Côte d’Ivoire – apatridie
 
Seuls 25.000 apatrides sur les 700.000 vivant en Côte d’Ivoire ont entamé des démarches pour obtenir la nationalité ivoirienne, a estimé ce vendredi 10 octobre 2014, le Haut-commissariat aux réfugiés, dans un pays que les questions de nationalité ont embrasé ces dernières décennies.« Il faudrait faire plus de publicité sur ce thème. Les gens ne sont pas forcément au courant », a déclaré Mohamed Touré, représentant du HCR en Côte d’Ivoire, cité par l’AFP.