L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 10/10/2016 – Nigeria, Sénégal, Côte d’Ivoire, Bénin : Blaise Compaoré, chômage, récession, économique, industrie, Badea, financement.

 Côte d’Ivoire : rencontre entre Compaoré et Bédié

L’ancien président burkinabé Blaise Compaoré, chassé par la rue après 27 ans pouvoir en 2014 et qui vit en exil à Abidjan, s’est entretenu lundi pendant près d’une demi-heure avec l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié (1993-199), sans qu’aucun des deux protagonistes ne fasse de déclaration, rapporte l’AFP. M. Compaoré,  ne s’est pas exprimé publiquement depuis la chute de son régime. C’était officiellement la première rencontre entre les deux hommes depuis l’arrivée de M. Compaoré à Abidjan.

Bénin : hausse prévu de la production de coton

Les prévisions de la campagne cotonnière 2016-2017 au Bénin sont tablées sur un niveau de production de 420.000 tonnes contre 303.000 tonnes pour la campagne écoulée, révèle un récent rapport de l’Association Interprofessionnelle de Coton (AIC). « Avec plus de 420.000 hectares de superficies emblavées, pour un rendement d’une tonne par hectare, le niveau de production risque de dépasser la prévision de 420.000 tonnes pour cette campagne cotonnière 2016-2017 », souligne la même source.

Nigeria : le pays ne compte que 54 millions de travailleurs formels

Le Nigeria compte 54 millions de travailleurs en plein sur une population active de 104 millions d’habitants, selon les derniers chiffres du bureau national des statistiques. Dans le détail, le taux des personnes employées moins de 20 heures par semaine, est passé de 7,5% au terme du premier semestre 2015 à 13,5% à la même période en 2016.

Sénégal : la Sonacos bénéficie d’un prêt de 32 milliards

Le Sénégal a obtenu de la Société internationale islamique de financement du commerce (ICFT, en anglais) « un prêt d’un montant de 75 millions de dollars, soit 32,5 milliards de FCFA pour accompagner la Sonacos  S.A. dans la commercialisation des graines d’arachides », rapporte l’APS, le 09 octobre 2016 ; Ce concours financier de la filiale de la Banque islamique de développement (BID) « sera rétrocédé à la Sonacos S.A. pour l’achat des graines d’arachide », précise un communiqué reçu des services du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

Togo : la Boad bénéficie d’un nouveau prêt de la Badea

La Banque ouest-africaine de développement (Boad), et la  Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea), ont signé en marge des assemblées annuelles du Fonds monétaire internationale (FMI), une convention par laquelle la Badea met à la disposition de la Boad, un crédit de 15 millions de dollars, soit 8,7 milliards FCFA. Ces ressources sont destinées au financement des petites et moyennes entreprises, à travers l’octroi de lignes de refinancement aux institutions financières nationales. Cette convention est la troisième entre les deux institutions.