L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 10/12/2014 – Niger, Mali , Bénin : Budget, coopération, politique , manifestations, santé, paludisme, OMS, Ebola.

 
 Niger – Budget – coopération
 
L’Union Européenne octroie au Niger, une aide budgétaire d’environ 27 milliards de FCFA au titre de l’année 2014, rapporte ce mercredi 10 décembre 2014 la Radio nationale, ‘ Voix du Sahel’’ repris par l’agence nigérienne de presse (ANP).Ce montant, indique-t-on de même source, ira au Trésor public dans le cadre du budget général 2014 additionné aux 8,1 milliards de FCFA déjà accordés en août 2014 dans le cadre de l’aide budgétaire spécifique appui à la sécurité alimentaire.
 
Mali -Ebola – bilan
 
La situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola se présente comme suit : Sept cas positifs : six (6) liés au patient guinéen et la fillette de Kayes , Cinq décès dont quatre  liés au patient guinéen, selon le bilan publié ce mercredi 10 décembre 2014 par le gouvernement malien.
 
Bénin – manifestations – opposition
 
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce mercredi 10 décembre 2014 à Porto-Novo, la capitale du Bénin, à l’appel de l’opposition, pour exiger l’organisation d’élections municipales et cantonales, initialement prévues en 2013 et repoussées sine die, a constaté un journaliste de l’AFP. Les municipales et cantonales, qui devaient se tenir en mars 2013, avaient été reportées à cause de retards dans la mise à jour de la liste électorale permanente informatisée, la Lépi.
 
Afrique – OMS – paludisme
 
Le nombre de décès dus au paludisme a considérablement diminué depuis 2000 et le nombre de cas est également en recul constant, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié mardi 09 décembre 2014.L’étude, intitulée « Rapport sur le paludisme dans le monde 2014 », précise qu’entre 2000 et 2013, le taux de mortalité palustre a diminué de 47% dans le monde et de 54% dans la Région africaine de l’OMS – l’une des six régions de l’organisation, où surviennent près de 90% des décès par paludisme. Cette nouvelle analyse de la situation en Afrique subsaharienne révèle que malgré une augmentation de la population de 43%, le nombre de personnes infectées est tombé de 173 millions en 2000 à 128 millions en 2013.
 
Uemoa – UE – coopération
 
L’Union européenne (UE) vient d’octroyer un montant de 6,5 milliards F CFA à l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), en vue de financer des projets prioritaires de l’Institution, a appris APA auprès de la commission de l’instance sous-régionale. Ce financement issu du 10e Fonds européen de développement (FED) sera consacré au Programme intégré de renforcement des capacités (PIRC) de l’Uemoa. « Cette contribution va permettre de poursuivre les reformes pour que le système interne de gestion de l’Union soit conforme aux standards internationaux et pour renforcer les capacités dans la mise en œuvre des programmes », selon Cheick Hadjibou Soumaré, le président de la Commission de l’Uemoa.
 
Guinée Bissau – Ebola – frontières
 
Les frontières terrestre, maritime et aérienne entre la Guinée-Bissau et la Guinée-Conakry, fermées depuis cinq mois à cause de l’épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans ce dernier pays, ont été rouvertes mardi 09 décembre 2014 , a annoncé le Premier ministre bissau-guinéen Domingos Simoes Pereira. Sur quarante postes frontaliers terrestres, seuls trois ont été rouverts, a indiqué le Premier ministre, précisant que “les autres postes resteront fermés jusqu’à ce que les conditions réelles soient assurées”. La réouverture des frontières avec les pays touchés par la fièvre à virus Ebola avait été recommandée par le Sommet de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) tenu le 6 novembre dernier à Accra, capitale du Ghana.