L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 11/03/2014 – Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire, Niger Burkina Faso, visa, MNLA, Ouattara, culture, éducation, diplomatie, économie

Mali – MNLA

L’ancien député Ibrahim Ag Assaleh cadre du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et relevé de ses fonctions il y a quelques semaines, compte créer mi mars à Alger un mouvement politico-militaire dont l’une des missions essentielles de ce regroupement sera consacrée au processus de négociations avec Bamako, rapportent des médias maliens et algériens. M. Assaleh a été récemment exclu du MNLA qui réclame l’indépendance du Nord du Mali, du fait de sa grande proximité avec le président malien Ibrahim Boubacar Keita.

Côte d’Ivoire – Ouattara

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara présidera, mercredi 12 mars 2014, son tout premier conseil des ministres, depuis son retour de sa visite privée en France où il a subi une opération chirurgicale liée à une sciatique.« Je suis en parfaite santé. Demain, je compte présider le conseil des ministres » a t-il déclaré cité par Apanews, au terme d’une audience qu’il a accordée à son homologue béninois,Thomas Yayi Boni.Le dernier conseil des ministres dirigé par le président Ouattara remontait au 22 janvier 2014.

Afrique – monde- éducation

L’écart entre les sexes dans l’éducation est tel, au niveau mondial, que plus de 100 millions de jeunes femmes des pays à faible revenu et à revenu moyen inférieur sont incapables de lire une simple phrase, et que la moitié des 31 millions de filles non scolarisées n’iront jamais à l’école, indique des statistiques de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), relayées par Xinhua.

Niger – culture

Le Concours de musique moderne nigérienne‘’ Prix Dan Gourmou’’ aura lieu du 25 au 31 mars 2014, à Tahoua (nord du pays), rapporte l’agence nigérienne de presse, (ANP). Selon la même source une mission de collecte des fonds auprès des ressortissants de Tahoua résidant à Niamey, en vue d’assurer le succès de cet événement de portée nationale.

Sénégal – France – Visa

Le Consulat général de France à Dakar a procédé ce mardi 11 mars 2014 à l’inauguration de son nouveau centre de réception des demandes de visa qui devrait contribuer à raccourcir les délais et à faciliter les démarches des usagers, selon les autorités consulaires françaises. « Il faut savoir qu’il y a un objectif fixé au nouveau prestataire de service (VFS Global) qui est une moyenne sept jours d’attente maximum. C’est un délai normal pour recevoir les demandes des personnes et procéder à la vérification de tous les documents qui sont complets », a déclaré à l’Aps, le consul général de France à Dakar, Alain Jouret.

Burkina Faso – diplomatie

Le nombre des représentations diplomatique et consulaire du Burkina Faso est maintenant de 41, soit 32 Ambassades et représentations permanentes et 9 consulats généraux, d’après des chiffres publiés le site de la présidence. A cela il faut ajouter 86 consuls honoraires qui, bénévolement, assistent nos ambassadeurs et nos consuls généraux. 

Sénégal – fiscalité

Le gouvernement sénégalais pourrait baisser l’impôt sur les revenus des sociétés de 30 à 25% en 2015, selon le ministre des Investissements et des partenariats, Diène Farba Sarr. « Il faut reconnaître que l’impôt sur les sociétés est très élevé et cela nous a même porté préjudice dans le classement Doing Business » a-t-il relevé, cité par le quotidien gouvernemental, ‘’Le Soleil’’.