L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 11/07/2014 – Nigeria, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Guinée: Ebola, Oms, PAD, infrastructure, Blé Goudé, pétrole, Sanusi Lamido, intempéries.

Nigeria – pétrole – corruption – Lamido Sanussi
 
Le Sénat nigérian a officiellement démenti , l’allégation de l’ex-Gouverneur de la Banque Centrale du Nigeria (CBN) et nouvel Emir de Kano, Malam Sanusi Lamido Sanusi, selon laquelle, au total, 49,8 milliards de dollars des fonds du pétrole manqueraient dans le compte de la Fédération du fait de l’incapacité de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) de les verser, rapporte la Pana. Lors de l’adoption du rapport de sa Commission des Finances qui a enquêté sur cette affaire, la Haute Chambre législative a cependant rejeté la recommandation de la Commission sur la suppression de la subvention sur les produits pétroliers.
 
Mauritanie – BID – coopération
 
Le gouvernement mauritanien a examiné et approuvé le 10 juillet 2014, un projet de loi autorisant la ratification d’une convention de crédit d’un montant de 17,05 millions de dollars us destiné au renforcement des capacités dans le domaine des changements climatiques, à l’amélioration de la  sécurité alimentaire et à  la réhabilitation des moyens de résilience, signé avec la Banque Islamique de Développement (BID) le 02 mai 2014. La Mauritanie est un pays sahélo-saharien dont le territoire désertique est fortement exposé à des sécheresses cycliques, avec une forte menace de l’insécurité alimentaire et un déficit céréalier chronique largement au-dessus de 60% des besoins. L’insécurité alimentaire est désormais aggravée par les risques liés aux changements climatiques.
 
Côte d’Ivoire – Blé Goudé – CPI
 
La Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a décidé, vendredi, de reporter au 22 septembre prochain la date de l’ouverture de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire « le Procureur contre Charles Blé Goudé », afin de « permettre aux parties d’achever la divulgation des preuves avant l’ouverture de l’audience », précise un communiqué de la CPI, relayé par Apa.
 
Côte d’Ivoire – PAD – infrastructures
 
Un pool bancaire composé de Banque Atlantique, de la Société Générale et de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a accordé au port  autonome d’Abidjan un prêt  de 200 millions d’euros) (272,8 millions de dollars) destiné à financer la construction du deuxième terminal à conteneurs. «Banque Atlantique a contribué au prêt à hauteur de 100 millions d’euros alors que Société Générale et Afreximbank ont apporté chacune 50 millions d’euros», a précisé, le directeur général de la Banque Atlantique, Souleymane Diarrassouba, cité par l’Agence Reuters.

Guinée – Ebola – coordination
 
Un centre régional de coordination de la lutte contre l’épidémie d’Ebola qui sévit dans trois pays d’Afrique de l’Ouest est en train d’être mis en place à Conakry, la capitale guinéenne, a annoncé ce vendredi 11 juillet 2014 l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Côte d’Ivoire – intempéries – bilan
 
Trente-neuf personnes ont péri dans les inondations et glissements de terrain liés aux fortes pluies qui s’abattent sur la Côte d’Ivoire depuis un mois, selon un nouveau bilan annoncé ce vendredi
11 juillet 2014 de source officielle. Un précédent bilan faisait état de 23 morts. « La majorité des victimes sont mortes à Abidjan, où 23 décès provoqués par des glissements de terrain avaient été recensés le 19 juin 2014. « Ce bilan comprend également les catastrophes à l’intérieur du pays », a précisé le général Fiacre Kili, en charge de l’Office national de protection civile, cité par l’AFP.