L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 12/03/2015 – Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Nigeria : Boko Haram, fonction publique, droits humains, financement, PME

Nigeria – Boko Haram – ONU

Un projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU prévoit de consolider, par un soutien financier et logistique, la force régionale de cinq pays qui luttent actuellement contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram, selon le texte dont le contenu a été relayé par ce jeudi 12 mars 2015 par l’AFP.Le Conseil de sécurité envisage aussi de sanctionner tous les soutiens au groupe islamiste nigérian, qui a plaidé allégeance la semaine dernière à l’organisation Etat islamique, d’après le projet de résolution rédigé à l’initiative du Tchad, du Nigeria et de l’Angola.

Côte d’Ivoire – finances – PME

L’Administration financière publique et l’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI) ont signé, le 11 mars 2015 une Convention-cadre pour le financement de la commande publique, rapporte Apanews. D’un montant global de 500 milliards FCFA annuellement, selon le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique (DGTCP), Adama Koné, la commande publique est un cadre institutionnel au profit des Petites et moyennes entreprises (PME). « Cette convention permettra à l’Etat d’avoir un autre levier et aux PME d’avoir une autre bouffée d’oxygène », a ajouté Souleymane Diarrassouba, président de l’APBEF-CI.

Burkina Faso – fonction publique – recrutement

Le gouvernement de la transition au Burkina Faso a annoncé le recrutement cette année de 13 851 agents pour le compte de la fonction publique. Au titre de l’année 2015, le gouvernement burkinabè a autorisé, les recrutements sur concours de 4 078 agents pour les concours professionnels et 9 773 agents pour les concours directs, soit un total de 13 851 postes à pourvoir, selon le rapport du conseil des ministres du mercredi dans la nuit. Selon le ministère en charge de la fonction publique, l’année 2014 a enregistré 177 concours professionnels autorisés et ouverts avec 29 377 candidats pour 4 702 postes à pourvoir dont 3 247 postes pourvus, tandis que 102 concours directs ont été autorisés et ouverts avec 589 813 candidats pour 9 480 postes à pourvoir dont 8 897 postes pourvus.

Côte d’Ivoire – droits de l’Homme – examen périodique

La situation des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire sera examinée pour la première fois les 18 et 19 mars 2015 à Genève, en Suisse, par le Comité des droits de l’Homme des Nations unies, annonce un communiqué du Haut commissariat des Nations unies pour les droits de l’Homme . La Côte d’Ivoire, en tant qu’État partie au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), doit se soumettre à un examen régulier par le Comité composé de 18 experts internationaux indépendants sur la manière dont elle met en œuvre le PIDCP. La Côte d’Ivoire, qui est l’un des 168 États parties au PIDCP, a présenté au Comité son rapport initial sur la mise en œuvre de ses obligations en matière de droits de l’Homme.