L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 13 /10/2015 – Burkina Faso, Guinée, Nigeria Bénin, Ghana, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau : Thomas Sankara, autopsie, inculpation, élections, UA, Boko Haram, évasion fiscale, MTN, téléphonie mobile.

Burkina Faso – Thomas Sankara – autopsie   

“Huit à neuf” personnes, dont plusieurs soldats de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), auteur du coup d’Etat manqué du 17 septembre, ont été inculpées pour leur implication présumée dans l’assassinat en 1987 du président du Burkina Faso Thomas Sankara, a indiqué ce mardi 13 octobre 2015 Me Bénéwendé Stanislas Sankara, avocat de la famille. Ce même jour la justice a dévoilé les résultats de l’autopsie de la dépouille de l’ancien président. . « Au niveau des impacts, ce qu’on a pu relever en ce qui concerne le corps de Thomas Sankara, c’est vraiment ahurissant. On peut dire qu’il a été purement et simplement criblé de balles », a dit Me Ambroise Farama, un autre avocat de la famille Sankara, cité par l’Afp.

Guinée – élections – Union africaine

Dans son rapport préliminaire sur le premier tour de l’élection présidentielle, tenue le 11 octobre 2015 en Guinée, la mission d’observation électorale de l’Union Africaine (UA)  a indique ce mardi 13 octobre 2015 que le déroulement du scrutin s’est globalement passé dans « la sérénité et la transparence », malgré le constat avéré de dysfonctionnements dans l’organisation.

Nigeria – Tchad – Bénin – Boko Haram

L’opérationnalisation de la force mixte multinationale (FMM) pour la lutte contre Boko Haram sera formalisée par la signature de l’accord prévu à cet effet entre l’Union africaine (UA) et la Commission du Bassin du lac Tchad (CBLT) vendredi prochain à Addis Abeba (Ethiopie), a annoncé lundi à Yaoundé un haut responsable de l’organisation panafricaine. Créée en février dans la capitale camerounaise, cette force formée du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, pays membres de la Commission du Bassin du lac Tchad, auxquels s’est joint le Bénin, et qui a choisi le siège N’Djamena (Tchad) pour abriter son état-major, devait initialement être opérationnelle au plus tard en juillet 2015.

Guinée -Bissau – gouvernement

Un nouveau gouvernement composé de 30 membres a été formé en Guinée-Bissau après deux mois de crise politique consécutives à la destitution, mi-août, par le président José Mario Vaz de son Premier ministre Domingos Simoes Pereira.La nouvelle équipe, dont la composition a été annoncée dans un décret présidentiel rendu public dans la soirée du lundi 12 octobre, comprend 15 ministres et 14 secrétaires d’Etat en plus du Premier ministre Carlos Correia, nommé le 17 septembre par le président Vaz.Les portefeuilles de l’Intérieur et des Ressources naturelles n’ont pas été attribués en raison d’un désaccord sur les choix des noms, d’après le décret présidentiel. Ils ont été confiés par intérim au Premier ministre Carlos Correia.

Ghana – Côte d’Ivoire – MTN –  évasion fiscale

Le groupe télécom sud-africain MTN vient d’être éclaboussé par une enquête de « Finance Uncovered ».Le réseau de journalistes issus de plus de 55 pays à travers le monde, a accusé quatre filiales de cette multinationale –MTN Côte d’Ivoire ; Ghana, Nigeria et Ouganda- d’évasion fiscale. Ces filiales auraient versées des centaines de millions de dollars pendant plusieurs années à des sociétés offshores basées à Dubai et sur l’île Maurice.Dans son enquête menée pendant deux ans, publiée dans le journal sud-africain Mail and Guardian, ougandais l’Observer et le Ghana Business News, « Finance Uncovered » révèle qu’entre 2003 et 2009, MTN Ouganda a payé 3 % de son chiffre d’affaires à MTN International basé à Maurice, idem pour  MTN Côte d’Ivoire qui a payé 5 % de ses revenus de 2013. Il est mentionné que la filiale de Maurice n’est qu’une boite postale qui n’emploie personne. A MTN Dubai, MTN Ghana a payé 9,64 % du chiffre d’affaires de la filiale, pareil pour MTN Nigeria qui a payé 562 millions de dollars entre 2010 et 2013. Ces versements ont réduit les revenus de ces filiales tout comme l’impôt sur le revenu à verser aux Etats où ils opèrent.