L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 14/02/2014 – Ghana, Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Brvm, pétrole, énergie, visas, bérets rouges

Ghana – pétrole

La firme britannique Lonhro va construire un port pétrolier de 600 millions de dollars au Ghana avec 35% des parts, réservées aux privés ghanéens, indique le site financialafrik.com. « Par rapport aux ports sud-africains, cette future  plateforme permettra d’économiser jusqu’à 20 jours de navigation par rapport aux grands débouchés (Europe, USA) » note la même source qui ajoute que la décision de Lonhro s’inscrit par ailleurs dans le sillage d’Exxon Mobil et de Shell qui misent sur l’Afrique de l’Ouest, région d’où  partent 60% du pétrole exporté du continent.
 
 
Mauritanie – Maroc – visas
 
Le président du parti de l’Alliance Démocratique (PAD), Mohamed Abdellahi Ould Dahane Taleb Ethmane a lancé un appel en direction des chefs de partis politiques, des organisations de la société civile mauritanienne et marocaine pour la constitution d’une large initiative visant à la suppression des visas existant entre la Mauritanie et le Maroc. Cité par la presse, Mohamed Abdellahi juge « aberrant » la poursuite de la politique de visa entre deux pays frères. Le président du PAD entend battre campagne pour la suppression définitive du visa.
 
 
Mali – patrimoine culturel

Des experts maliens et internationaux ont procédé le 11 février 2014 à une première évaluation des dommages causés au patrimoine culturel de Gao (Nord), suite à l’ occupation de certaines parties du nord du Mali par des groupes armés, rapporte Xinhua. Quatre-vingt-dix pourcent du site archéologique de Gao Saneye, qui date du 11è siècle a été pillé par les extrémistes, selon la même source qui précise que « l’organisation des nations-unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) et les autorités maliennes vont coopérer pour dresser une évaluation complète des besoins relatifs au patrimoine culturel de Gao et prendre des mesures afin de préserver ce patrimoine ».

Mali – arrestations

Les arrestations se poursuivent dans l’affaire des « bérets rouges », ce vendredi 14 février 2014, le général Sidi Touré, ancien patron des services de renseignement maliens, le capitaine Amadou Konaré, numéro 2 de l’ex-junte, et le lieutenant, Tahirou Mariko, ont été interpellés, rapporte Rfi. La veille, toujours dans le cadre de cette affaire, le général Yamoussa Camara , ancien ministre de la Défense et actuel chef d’état-major particulier du président malien était inculpé et mis sous mandat de dépôt ce jeudi 13 février 2014 par un juge d’instruction à Bamako. Cette série d’interpellations est liée à l’assassinat en 2012 d’une vingt militaires parachutistes maliens appelés « bérets rouges » au plus fort de la transition militaire dirigée par le capitaine Amadou Sanogo, arrêté dès les premières heures de l’enquête. 

BRVM – baisse

La BRVM a clôturé sa séance de ce  vendredi 14 février 2014 en baisse par rapport à la séance précédente. L’indice BRVM 10 est passé de 263,31 à 262,75 points, soit un repli de 0,21%. L’indice BRVM Composite, pour sa part, a cédé 0,16% à 244,58 points contre 244,96 par rapport à la séance du jeudi 13 février 2014.

Burkina Faso – énergie
 
La star de la musique américaine, Akon, de passage ce vendredi 14 février 2014 à Ouagadougou, dans le cadre de son projet ‘’Akon lighting Africa’’, a déclaré que son ambition est d’électrifier 150 000 à 200 000 foyers burkinabé. « Nous envisageons électrifier 150 000 à 200 000 foyers au Burkina Faso. Notre ambition c’est d’électrifier tous les villages du Burkina Faso et nous allons le faire par étape », a déclaré Akon, cité par APA, à sa sortie d’audience avec le président du Faso, Blaise Compaoré.