L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 16/12/2014 – Nigeria, Sénégal, Côte d’Ivoire, Sahel, Afrique : sécurité, Fidak, commerce, sécurité alimentaire, CILSS, liberté d’expression, médias, société.

 Sénégal – Nigeria – Fidak – commerce

La République fédérale du Nigeria est le pays invité d’honneur de la 23eme foire internationale de Dakar (Fidak) prévue du 18 au 29 décembre, a annoncé, le directeur général du Centre international pour le commerce extérieur du Sénégal (Cices), Cheikh Ndiaye, organisateur de cet évènement. Le président nigérian Good Luck Jonathan est attendu en fin de semaine à l’ouverture officielle en compagnie de son homologue sénégalais Macky Sall, a-t-il précisé au cours d’une conférence de presse, tenue le 15 décembre 2014 à Dakar.

Nigeria – Obasanjo – sécurité – appel

« Le financement de la paix et la sécurité de l’Afrique doit être une affaire africaine. C’est pourquoi, il faut trouver des mécanismes de financements devant permettre d’avoir des ressources nécessaires et suffisantes pour les opérations de paix et de sécurité du continent africain », c’est l’avis a notamment dit M. Olesugun Obasanjo exprimé au cours d’un panel dans le cadre du forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique qui se déroule du 15 au 17 décembre 2014 , l’ex-président du Nigeria a souligné que l’Afrique ne doit plus dépendre de l’extérieur pour financer ses opérations de paix et de sécurité. 

Sahel – alimentation – BAD – CILSS

La Banque africaine de développement (BAD) vient de débloquer 120 milliards  FCFA pour le financement du projet 1 du Programme de renforcement de la résilience des populations à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS), rapporte Apanews, citant des responsables du Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS).

Côte d’Ivoire  – crise – indemnisation

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé la création d’un fonds d’environ 15 millions d’euros pour “l’indemnisation” des victimes de la crise postélectorale de 2010-2011, qui a fait 3.000 morts en Côte d’Ivoire.

Côte d’Ivoire – presse

Le journal satirique et d’investigation ivoirien “l’Eléphant déchaîné” vient de suspendre sa parution après avoir reçu de nouvelles “menaces de mort”, a annoncé son directeur, Antoine Assalé Tiémoko, qui avait porté plainte le 12 décembre 2014  pour une “tentative d’assassinat” dont il avait été victime.

Burkina Faso – Bénin – François Compaoré

François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président Blaise Compaoré, se trouve au Bénin, mais hors de Cotonou, la capitale, selon des informations fournies par Jeune Afrique.