L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 16/12/2015 – Mali, Nigeria, Burkina Faso, Niger :Capital, Banque, Boko Haram, Transition, indemnisation, budget, coopération

Mali – BOA – capital – banque

La Bank Of Africa (BOA) Mali, filiale du groupe bancaire du même nom lancera jeudi17 novembre 2015 une augmentation de son capital à travers une offre publique de vente (OPV) de 340 000 actions nouvelles offertes au grand public pour un montant global de 8,79 milliards FCFA (environ 14,064 millions de dollars), selon des informations fournies par Apanews. Le prix de l’action sera de 22 500 FCFA. Au total, notent les dirigeants de la BOA Mali, cette opération entraînera la création de 400 000 actions nouvelles dont 60 000 actions réservées au personnel de BOA Mali et des autres entités du groupe BOA, soit 40 000 actions et 20 000 actions, respectivement, au prix préférentiel de 19 000 FCFA.

Nigeria – réfugiés – Boko Haram

Plus d’un millier de Nigérians ayant récemment trouvé asile dans les pays limitrophes pour échapper aux exactions des insurgés de Boko Haram, ont regagné leur pays a fait savoir dans une déclaration publiée ce mercredi 16 décembre 2015, l’Agence nationale de gestion des secours (NEMA, sigle en anglais). Ces populations qui avaient pour l’essentiel rejoint le Cameroun, ont été installées dans un camp de réfugiés situé dans le nord est de l’état de l’Adamawa, indique la même source.

Burkina Faso – indemnisation – insurrection

Au Burkina Faso, le gouvernement a lancé le 15 décembre 2015, l’opération d’indemnisation de 925 victimes de l’insurrection d’octobre 2014 et du putsch manqué de septembre 2015. «C’est de manière symbolique que je vais vous remettre cette enveloppe de 300 mille FCFA au nom de la Nation et du gouvernement pour vous appuyer dans vos activités», a déclaré, la ministre en charge de l’Action sociale Angeline Zan, citée par le quotidien Sidwaya.

Niger – Budget – coopération

Le ministre de l’Economie et des Finances Saidou Sidibé et le Représentant Résident de la Banque mondiale Siaka Bakayoko ont paraphé, le 15 décembre 2015, le document portant accord de prêt budgétaire de 40 milliards de la Banque mondiale au Niger, apprend-t-on de source officielle. Le ministre de l’Economie et des Finances s’est félicité de « cette signature qui s’ajoute aux 28 projets qui lient le Niger et la Banque mondiale pour 1400 milliards FCFA, dans la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et social ».