L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 17/07/2014 – Mali, Nigeria, Burkina Faso, Bénin, Côte d’Ivoire: Sahel, coopération, Défense, Boko Haram, monnaie unique, Cedeao, énergie, eau, agriculture.

Nigeria – boko haram – borno

Près de 900 établissements scolaires ont été détruites par la secte armée Boko Haram dans l’Etat de Borno, indique, Kashim Shettima,  le gouverneur de cet Etat du Nord où la secte a été porté sur les fonds baptismaux.

Côte d’Ivoire – économie – France – coopération

Près de 800 entreprises françaises employant environ 400 mille personnes, étaient présent ce jeudi 17 juillet 2014 à Abidjan lors d’un forum économique franco-ivoirien a fait savoir Charles Koffi Diby, ministre d’Etat ministre des Affaires Etrangères.

Sahel – Barkhane – sécurité

“Barkhane”, la nouvelle force antiterroriste française déployée en Afrique sahélienne, permettra des “interventions rapides et efficaces en cas de crise” en association avec les forces africaines, a déclaré le président français François Hollande ce jeudi 17 juillet 2014 à Abidjan.« Plutôt que d’avoir des bases lourdes et difficiles à manier en cas de crise, nous préférons avoir des installations qui peuvent être utilisées pour des interventions rapides et efficaces », a observé M. Hollande lors d’une conférence de presse commune avec le président ivoirien Alassane Ouattara. La veille de la visite officielle de Hollande en Côte d’Ivoire, la France et le Mali ont signé un accord de coopération militaire, pour la lutte contre les groupes djihadistes.

Cedeao – monnaie unique – délai

La mise en place de la monnaie unique dans l’espace de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) n’est plus pour 2015 mais 2020, a annoncé le Gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN). Godwin Emefiele qui s’exprimait mercredi lors de la 31e réunion du Comité des gouverneurs des banques centrales des Etats membres de la Cedeao, a souligné que la prolongation de la date butoir est due à l’échec des pays membres dans le respect des critères de convergence fixés pour la mise en œuvre de la monnaie unique ouest-africaine.

Burkina Faso – eau – électricité – coopération

Le Burkina Faso vient de bénéficier d’un appui de 18,9 milliards FCFA de la Banque mondiale et de la Suède, en vue de soutenir deux projets dans les domaines de l’eau et de l’électricité, rapporte APA de sources officielles. L’appui de la Banque mondiale qui s’élève à 17,5 milliards de FCFA sous forme de prêt, est consacré au financement du Projet d’appui au secteur de l’électricité (Pasel). 
 
Bénin – agriculture – maïs

Le budget national envisage de débourser dans les prochains jours, quelque 500 millions FCFA en vue de préfinancer l’opération d’achat de stock de maïs excédentaire, indique le  ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Selon la même Cette enveloppe sera mise à la disposition de l’Office national d’Appui à la Sécurité alimentaire (Onasa), à titre de prêt remboursable, afin de permettre à cet office d’acheter le maximum de stock de maïs de la campagne 2013-2014 encore disponible chez les producteurs.

Nigeria – Boko Haram – victimes – indemnisation

Le président du Nigeria, Goodluck Jonathan, a procédé le 16 juillet 2014 à l’installation du comité chargé du fonds de soutien aux victimes afin de lancer le processus de fourniture de secours aux  gens qui ont été directement touchés d’une manière ou d’une autre par des actes de terrorisme dans le pays . « En tant que pays en développement avec de grands rêves, j’aurais préféré être ici en train d’inaugurer un comité sur les initiatives de développement. Mais c’est la situation malheureuse où nous nous sommes trouvés en raison des actes anarchiques de quelques individus égarés qui versent le sang de personnes innocentes dans notre pays », a déclaré le président lors de l’installation de la commission dans la capitale fédérale du Nigeria, Abuja.

Côte d’Ivoire – Défense – coopération

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a promulgué , la loi adoptée  par l’Assemblée nationale, l’autorisant à ratifier le Traité instituant un nouveau partenariat de défense avec la France. Cité par la Pana, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné, a indiqué que ce nouveau partenariat signé le 26 janvier 2012 à Paris, instaure une égalité dans la répartition des rôles et dans les missions affectées aux armées des deux pays. « Cet accord précise mieux les domaines d’intervention que sont la formation, le soutien logistique, l’échange d’informations et le soutien à la Côte d’Ivoire dans les opérations de maintien de la paix à l’extérieur », a-t-il déclaré.