L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 17/10/2016 – Sénégal, Burkina Faso, Nigeria, Ghana, Liberia : industrie extractif, Itie, mines, budget, Aliko Dangoté, bourse, Acess Bank, Onuci, Daech, Intangom, rapport, violence, genre.

Sénégal : le secteur extractif contribue à hauteur de 92% au budget national

Le secteur extractif a généré 117 milliards de francs CFA pour l’année 2014 dont 92 % représentent la contribution directe au budget de l’Etat, a révélé le rapport de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives du Sénégal (ITIE), rendu public, ce lundi 17 octobre 2016 à Dakar.Selon, ce texte dont le contenu a été relayé par l’Agence de presse sénégalaise, la contribution directe au budget de l’Etat s’élève à 109 milliards FCFA représentant 92, 8 % des revenus générés par le secteur extractif. Il fait ressortir que le secteur minier est le premier contributeur au budget de l’Etat avec un total de 101 milliards FCFA, soit 92,7% des recettes provenant du secteur extractif, suivi du secteur pétrolier avec une contribution totale de 8 milliards FCFA.

Nigeria : Dangote, déplore l’importation massive de produits laitiers

Plus de 90% des produits laitiers consommés au Nigeria sont importés, a déploré, l’homme d’affaires nigérian, Aliko Dangote, ce lundi 17 octobre 2016 lors d’une rencontre avec les étudiants de Lagos business school. Selon l’homme le plus riche du continent africain, le Nigeria pourrait connaitre une « crise majeure » si une solution n’est apporté à l’importation massive de denrées alimentaires.

Ghana : Acess Bank, cherche 26 millions de dollars en bourse

Acess  Bank Ghana, a lancé une première phase d’offre publique d’achat d’action dans le but de lever 26 millions de dollars. Dans un communiqué publié par la banque (filiale de la Nigériane Acess Bank) l’opération validé , les autorités de régulation ghanéennes ainsi que la bourse d’Accra, a débuté le 12 octobre et se termine le 11 novembre 2016. Selon les explications avancées par beaucoup d’observateurs, la crise actuelle que vit le Nigeria, confronté à la chute des cours du pétrole brut, oblige les banques locales ainsi que leurs filiales a cherché d’autres sources de financements.

Côte d’Ivoire : l’Onuci finalise son retrait définitif

L’opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci) a remis ce lundi 17 octobre 2016, le plan de transfert des activités de l’organisation d’un coût de 50 millions de dollars à l’Etat ivoirien en prévision de son retrait définitif de Côte d’Ivoire prévu en juin 2017. « Le comité technique a fait élaborer un programme de 50 millions de dollars pour pourvoir les domaines dans lesquels le système des Nations unies peut accompagner le gouvernement de Côte d’Ivoire au terme de la mission de l’Onuci », a annoncé M’Baye Babacar Cissé, coordinateur des Nations unies lors de la cérémonie de remise du document.

Burkina Faso : l’état islamique revendique l’attaque de Intangom

L’Organisation de l’Etat islamique a revendiqué l’attaque perpétrée, le 12 octobre 2016 contre une position de l’armée burkinabé dans la localité de Intangom, dans l’extrême Nord du Burkina Faso, près de la frontière avec le Mali et le Niger, selon des informations fournies par l’agence privée d’informations mauritanienne Alakhbar. Cette attaque a coûté la vie à trois soldats.

Liberia : 805 cas de viols, recensés par l’Onu entre  2015 et mi-2016

Entre janvier 2015 et mars 2016, ce sont 805 cas de viols qui ont été répertoriés à travers tout le Liberia, a indiqué un rapport de la mission des nations-unies au Liberia (Minul). Selon ce texte publié à la mi-octobre 2016, le viol est le second crime le plus recensé dans ce pays où les violeurs bénéficient en général d’une grande impunité.