L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 17/12/2015 – Burkina Faso, Sénégal, Mali, Nigeria : justice, inculpation, infrastructure, transport, Transrail, Advens, finances publiques, terrorisme, prévention.

Mali – Sénégal – Transrail

Les Etats du Sénégal et du Mali ont résilié la concession qui les liait depuis 12 ans au groupe français Advens pour la gestion du chemin de fer Dakar-Bamako. Le contrat de concession liant les deux pays à Advens, via sa filiale Transrail, a été “résilié la semaine dernière. La décision a été signée par quatre ministres sénégalais et maliens, deux chargés des Finances et deux autres” des transports ferroviaires, a déclaré à l’AFP Abdoulaye Lô, directeur général de l’Agence nationale des chemins de fer du Sénégal, sans évoquer d’éventuelles indemnisations à payer au groupe français. « C’était une concession de 25 ans (…) aucun investissement n’a été fait ni sur la voie ni sur le matériel. Le concessionnaire n’a jamais voulu investi un seul centime. Tout est dégradé”, a-t-il affirmé, cité par l’AFP.

Burkina Faso – Justice

Lucien Marie Noël Bembamba, ex-ministre du président déchu Blaise Compaoré et Sidi Paré, ex-ministre du gouvernement de la Transition, ont été mis jeudi en accusation devant la Haute cour de justice, a annoncé le Conseil national de la Transition (Parlement). Selon le rapporteur de la commission spéciale Tanga Fréderic Ouédraogo, cité par Agence d’information du Burkina,  il est reproché à M. Bembamba d’avoir détourné le marché de construction (750 millions de FCFA) de la Maison de la culture de Bobo-Dioulasso (Ouest) au profit d’une entreprise qui n’était pas attributaire au départ. Lucien Marie Noël Bembamba, ancien ministre des Finances de Blaise Compaoré, est en exil depuis l’insurrection populaire de fin octobre 2014 qui a emporté l’ex président.

Nigeria – finances publiques

Le Nigeria prévoit d’émettre des bons de trésor d’un montant de 67,45 milliards de nairas (environ 339 millions de dollars) le 24 décembre, a annoncé la Banque centrale dans un communiqué. Ces émissions auront des échéances de 3 mois (28,12 milliards de nairas) et de 6 mois (39,33 milliards de nairas). Elles seront réalisées en utilisant le système d’adjudication à la hollandaise (technique de vente au cours de laquelle les obligations sont mises aux enchères à un prix plus élevé que leur valeur qui sera progressivement abaissée jusqu’à ce que les titres de dette trouvent acheteur). 

Cedeao – terrorisme – prévention

Réunis à Abuja, les dirigeants d’Afrique de l’Ouest ont convenu d’interdire le “voile islamique intégral” dans leurs pays respectifs, afin de mieux lutter contre la multiplication des attentats kamikazes commis notamment par des femmes, selon le président de la Commission de la Cedeao. « Les chefs d’État doivent prendre des mesures pour interdire tous les vêtements qui rendent impossible l’identification d’une personne », a déclaré, le 17 décembre 2015, Kadré Desiré Ouédraogo, président de la Commission de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), à l’issue d’un sommet de deux jours à Abuja, au Nigeria.