L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 18/03/2016 – Niger, Guinée, Burkina Faso, Togo : élections, boycott, Hama Amadou, second tour, santé, Ebola, décès, énergie solaire, recrutement.

Niger – boycott- second tour

L’opposition nigérienne, dont le candidat à la présidentielle, Hama Amadou, est malade et a été évacué à Paris, a prévenu jeudi qu’elle “ne reconnaîtrait pas les résultats” et “les institutions issues des élections présidentielles et législatives” prévues dimanche. « La Copa (coalition de l’opposition) demande une transition politique afin de permettre d’organiser de nouvelles élections démocratiques, libres, légitimes et transparentes et honnêtes », a-t-elle déclaré dans un communiqué, ce vendredi 18 mars 2016.

Guinée – Ebola – décès

Les autorités guinéennes ont annoncé le 17 mars 2016,  le décès de deux personnes à cause du virus Ebola, quelques heures après une nouvelle proclamation de l’arrêt présumé de “toutes les chaînes de transmission initiales” de l’épidémie en Afrique de l’Ouest. Les deux nouveaux cas ont été détectés dans le sud-est de la Guinée, dans la sous-préfecture de Koropara, a annoncé le gouvernement dans un communiqué jeudi soir, précisant que les échantillons prélevés sur les corps de deux personnes de la même famille s’étaient révélés positifs au virus.

Burkina Faso – santé -recrutement

Au Burkina Faso, 16000 agents de santé vont etre dans un processus qui va démarré à partir du 02 avril prochain, a indiqué à la presse le ministre de la Santé, Dr Smaïla Ouédraogo. « Ces 16 000 ASBC œuvreront en collaboration avec les agents de santé pour contribuer à la résolution des problèmes de santé des populations et percevront mensuellement une prime de 20 000 francs CFA » a indiqué le ministre.

Togo – énergie

Le projet de développement de l’éclairage public à énergie solaire est entré dans une nouvelle phase avec le raccordement, d’ici juin prochain, de 13.000 lampadaires dans tout le pays. Plus de 7.000 sont déjà en service. Financée par l’Exim Bank of China, l’opération est réalisé par la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (Saber) en partenariat avec Zhongxing Telecommunication Equipment (ZTE). Les lampadaires sont installés en priorité dans les dispensaires, les écoles et lycées et les marchés et dans les lieux publics. Le président Faure Gnassingbé est déterminé à développer les énergies renouvelables afin de faire baisser la facture de l’Etat et celle des contribuables.