L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 18/05/2016 – Niger, Nigeria, Sénégal, Burkina Faso, Mali : gouvernement, décret, pétrole, Delta du Niger, justice, Blaise Compaoré, télécoms, société, criminalité.

Niger – gouvernement – nomination

Le gouvernement nigérien est passé le 17 mai 2016 à 41 ministres avec la nomination de Ahmat Jidoud, comme ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget. Au lendemain de sa réélection en mars dernier, le président Mahamadou Issoufou avait nommé un gouvernement composé de 38 ministres. En avril, deux autres personnalités, Rissa Ag Boula, ancien chef de l’ex-rébellion touarègue, et Chika Rakiatou Bako, ont été nommées le 12 avril 2016, respectivement ministre auprès de la Présidence de la République et ministre du Développement communautaire et de l’Aménagement du Territoire.

Nigeria – Delta du Niger – insurrection – pétrole

La production journalière de pétrole brut au Nigeria est passé 2,5 millions à 1,7 millions de barils à cause des attaques de pipelines perpétrées par les milices armés dans le delta du Niger (Sud, région qui recueille l’essentiel de la richesse pétrolière du pays), a déclaré devant la presse, le ministre nigérian de l’Energie, Babatunde Fashola. Selon lui, « le Nigeria à l’heure perd sa place de principal producteur du continent » au profit de l’Angola.

Burkina Faso – Blaise Compaoré – justice

Le gouvernement burkinabé a rejeté les allégations selon lesquels le mandat d’arrêt émis contre l’ex-président Blaise Compaoré. Dans un communiqué transmis à la presse, le gouvernement précise que Contrairement aux informations véhiculées par la presse ces derniers temps, le Parquet du Tribunal militaire de Ouagadougou tient à informer l’opinion publique que le seul juge d’instruction militaire en charge du dossier Thomas Sankara n’a jamais été dessaisi dudit dossier et que le mandat d’arrêt émis contre l’ex-Président Blaise Compaoré n’a jamais non plus été annulé par la Cour de Cassation. En outre, aucun juge civil n’a été saisi dans ce dossier».

Mali – drogue -saisie

L’Office central des stupéfiants du Mali a annoncé une saisie record de 2,7 tonnes de chanvre indien dans la capitale malienne, Bamako. Les enquêtes en cours ont permis d’interpeller des suspects qui seraient impliqués dans ce réseau de trafic international. La valeur marchande de cette saisie record de drogue au Mali n’a pas été précisée par l’Office central des stupéfiants.

Sénégal – télécommunications – postes

Prés de 13.000 localités au Sénégal n’ont pas encore accès à la technologie dite 3G, apprend-t-on de source officielle lors de la célébration de la  journée internationale des télécommunications ce 17 Mai 2016. « 13.304 localités ont été couvertes contre 4.061 localités non couvertes pour la couverture nationale des réseaux GSM et Cdma. En ce qui concerne la situation de couverture nationale par les réseaux de téléphonie 3G, nous avons 5.261 localités couvertes contre 12.104 localités non couvertes” a indiqué, le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall.