L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 18/09/2015 – Burkina Faso, Liberia, Sierra Leone, Niger : UA, putsch, suspension, Thomas Sankara, frontières, Lagos, déguerpissement, inondations, bilan.

Burkina Faso – suspension – Union africaine

L’Union africaine a annoncé ce vendredi la suspension du Burkina Faso après le coup d’Etat militaire jeudi, qui a donné un coup d’arrêt à la préparation des élections générales dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. A l’issue d’une réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’UA, l’organisation continentale a « suspendu (le Burkina Faso) de toutes les activités de l’UA, avec effet immédiat », a déclaré à la presse un diplomate en poste à l’UA.

Burkina Faso – Thomas Sankara

Les résultats de l’enquête sur la mort de Thomas Sankara, l’ancien président charismatique du Burkina tué en 1987, devaient être communiqués le jeudi 17 septembre 2015 aux parties civiles à Ouagadougou, une réunion reportée sine die en raison du coup d’Etat perpétré la veille, a déclaré ce vendredi l’avocat de la famille Sankara, Me Bénéwendé Sankara.

Burkina Faso – frontières – réouverture

Les putschistes qui ont pris le pouvoir au Burkina Faso ont annoncé dans un communiqué la réouverture des frontières terrestres et aériennes du pays vendredi à 12H00 (locales et GMT).« Les frontières terrestres et aériennes du Burkina Faso sont rouvertes à compter de ce jour, 18 septembre, à 12H00 », indique dans un communiqué, le Conseil National pour la Démocratie (CND), la junte au pouvoir dirigé par le Général Gilbert Diendéré.

Nigeria – monnaie – chute

Les réserves de change du Nigeria se sont situées à 30,69 milliards de dollars le 14 septembre 2015, contre 31,63  milliards de dollars un mois auparavant, enregistrant ainsi une chute de 2,97% sur un mois, selon des données publiées par la Banque centrale du Nigeria. Sur un an (14 septembre 2014-14 septembre 2015), les réserves de change du pays le plus peuplé d’Afrique ont baissé de 22,42%. La Banque centrale du Nigeria a puisé dans ces réserves pour soutenir le naira, la monnaie locale, dans un contexte de chute des prix du pétrole sur le marché international.

Libéria – Minul – prorogation

Le Conseil de sécurité de l’ONU vient d’adopter  une résolution prorogeant le mandat de la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) jusqu’au 30 septembre 2016, y compris en matière de protection des civils, de soutien à la réforme judiciaire et des forces de sécurité du pays, de promotion des droits de l’homme et de protection du personnel des Nations Unies, apprend-t-on de sources officielles. Le Conseil espère que le gouvernement libérien assumera pleinement l’ensemble de ses compétences au plus tard d’ici le 30 juin 2016, date fixée pour la fin de la transition en matière de sécurité. Dans cette perspective, le Conseil décide de ramener de 3.590 à 1.240 personnes l’effectif militaire et de 1.515 à 606 personnes l’effectif de police de la MINUL, d’ici au 30 juin 2016.

Niger – Amnesty international – société

Les autorités de l’État de Lagos doivent agir immédiatement afin de protéger les centaines de familles qui vivent dans un quartier informel à Badia East et doivent être expulsées ce vendredi 18 septembre 2015, a déclaré Amnesty International. Selon Amnesty, les démolitions ont commencé dans l’après-midi du 18 septembre ; un peu plus tôt, des policiers sont venus dans le quartier demander aux habitants de quitter les lieux. Les bulldozers sont arrivés sur le site aux premières heures de la matinée. La veille, des avis de saisie avaient été peints à la hâte, en rouge, sur les logements. Les habitants n’ont été avertis de la démolition que la veille. À ce jour, aucun recours approprié ni solution de relogement n’est proposé et le responsable local n’a pas mené de véritable consultation avec les habitants touchés.

Sierra Leone – inondations – bilan

Au moins neuf personnes ont péri dans la capitale sierra-leonaise, Freetown, et des milliers se sont retrouvées sans abri en raison d’inondations causées par des pluies torrentielles, selon un bilan officiel, établi le 17 septembre 2015. En outre informe, Theo Nicol,  le ministre de l’Information, ce bilan va « probablement s’alourdir car des personnes ont été emportées par des coulées de boue » .