L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 19/12/2016 : Burkina Faso, Niger, Ghana, Mali, Guinée : Sahel, Nassoumbou, sécurité, démographie, économie.

Burkina Faso : IBK favorable à des patrouilles mixtes avec le Burkina Faso

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, a annoncé la mise en place de patrouilles mixtes entre le Burkina Faso et le Mali.  «il ne sera pas question que l’on puisse impunément tuer au Burkina Faso et trouver refuge tranquillement au Mali»a-t-il soutenu le 17 décembre à Ouagadougou, où il s’est rendu pour présenter ses condoléances à son homologue Roch Marc Christian Kaboré dont le pays a été touché par une attaque terroriste survenue à Nassoumbou (nord-ouest), le 16 décembre qui a fait 12 morts dans les rangs de l’armée.

Niger : le président Issoufou inquiété par la démographie croissante de son pays

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou a assimilé la croissance démographique de son pays à une « bombe à retardement ». « Nous avons un taux de croissance de 4 % par an, et un taux de fécondité de 7 enfants par femme. En plus, quand vous interrogez les femmes sur leur désir d’enfants, elles répondent qu’elles veulent neuf enfants, et les hommes, onze. Donc le nombre d’enfants désirés est supérieur au taux de fécondité. C’est un défi énorme auquel nous devons faire face. » a-t-il déclaré dans un entretien avec le magazine français, Le Point.

Ghana : Visite de Nana Akufo-Addo au Nigeria

Le prochain chef de l’Etat ghanéen Nana Akufo-Addo effectue depuis le 18 décembre une visite de trois jours au Nigeria, indique un communiqué de son parti, le New Patriotic Party. Une rencontre avec le président nigérian Muhammadu Buhari  est au menu de ce déplacement au Nigeria, première économie du continent africain.

Guinée : Conakry, ville ouest africaine la plus chère pour les expatriés

La capitale guinéenne Conakry, est la ville ouest africaine, la plus chère pour les expatriés, selon le classement 2016 établi par le cabinet, ECA International (basé à Londres). Abidjan, arrive en seconde position suivi d’Accra , ensuite  Dakar, Bamako puis Cotonou. A l’échelle continentale, Luanda, la capitale angolaise, reste la ville la plus chère, suivi de Kinshasa et de Khartoum.