L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 20 /10/2015 – Mali, Burkina Faso, Togo, Côte d’Ivoire : attaque, Radisson, agriculture, élevage, mines, industrie, cimenterie, Ivocem SA

Mali – attaque – Radisson

La longue prise d’otages menée par des hommes armés, ce vendredi 20 novembre 2015 à l’hôtel Radisson Blu de Bamako a fait une vingtaine de morts selon diverses sources. Cette prise d’otage qui a débuté des les premières heures de ce vendredi a duré près de 10 heures.

Burkina Faso – élevage  

Le Burkina Faso enregistre un manque à gagner annuel d’environ 150 milliards de FCFA, du fait des pertes directes dues à la mortalité dans les secteurs du bétail et de la volaille, selon, le ministère en charge des Ressources animales de ce pays sahélien qui a par ailleurs décidé de renforcer son dispositif de lutte contre les maladies animales, à travers des campagnes nationales 2015-2016 de vaccination contre la Péripneumonie contagieuse bovine (PPCB) et la Maladie de Newcastle (MNC).

Togo – mines – coopération

La Banque mondiale a approuvé un crédit  en faveur du Togo d’un montant de 15 millions de dollars afin de permettre aux autorités de renforcer leurs capacités de gestion des ressources minières de manière durable sur le plan écologique, social et économique, indique la BM dans un communiqué publié le 19 novembre 2015.

Côte d’Ivoire – industrie – cimenterie

La Banque ouest-africaine de développement (Boad) a accordé à la société Ivory Diamond Cement SA (Ivocem SA), un prêt d’un montant de 7,5 milliards de FCFA pour l’implantation d’une unité de broyage de clinker à Anyama (30 kilomètres d’Abidjan) en Côte d’Ivoire, rapporte l’Agence Ecofin. Cette intervention de la Boad, qui représente 46,3% du coût total du projet, s’inscrit dans le cadre d’un mandat de syndication confié à United Bank of Africa (UBA) Côte d’Ivoire. L’unité de broyage de clinker aura une capacité de 500 000 tonnes de ciment par an. Ce projet se justifie par l’existence d’un marché porteur, caractérisé par une insuffisance de l’offre de ciment et une demande à fort potentiel de croissance. Cet accord est le troisième entre la Boad et les promoteurs de la société Ivocem SA, après l’implantation, au Mali et au Niger, de deux cimenteries intégrées, avec des financements respectifs de 9, 5 milliards de F CFA et 12, 5 milliards de F CFA.