L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 20/02/2015 – Sénégal, Gambie, Niger, Mali, Côte d’Ivoire : infrastructure, pont, BAD, candidature, Sahel, santé, paludisme, politique

Abidjan  – BAD – présidence – candidature

La liste des candidats à la présidence de la Banque africaine de développement (BAD), rendue publique ce vendredi 20 février 2015  révèle huit personnalités, dont quatre de la CEDEAO, ont exprimé leur intention de succéder au président sortant, Donald Kaberuka, le 28 mai prochain, lors de l’Assemblée annuelle de la Banque qui se tiendra du 25 au 29 mai 2015 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il s’agit, pour l’Afrique de l’ouest, du Nigérian Akinwumi A. Adeshina, 55 ans, actuel ministre de l’agriculture et du développement rural de son pays, du Sierra-léonais Samura Kamara, 51 ans, ministre des affaires étrangères de la Sierra Leone, du Malien Birama Boubacar Sidibé, 62 ans, vice-président de la Banque islamique de développement (BID), de la Cap-Verdienne Cristina Duarte, 52 ans , actuelle ministre des finances et du plan du Cap Vert.

Burkina Faso – Mali – Niger – paludisme – projet

La Banque mondiale s’est engagée à investir une enveloppe de 1,5 milliard de dollars pour lutter contre le paludisme et les maladies tropicales négligées (MTN) dans les pays du Sahel, rapporte APA, citant la représentation de la banque à Ouagadougou.Les pays sahéliens bénéficiaires du financement sont le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Mali – opposition – statut – loi

Le projet de loi portant sur le statut de l’opposition politique au Mali a été approuvé le 19 février 2015 par l’Assemblée nationale par 140 voix pour et 6 voix contre. Le projet de loi institue un chef de l’opposition qui revient au parti de l’opposition qui a le plus grand nombre de députés, donc à l’URD qui compte 17 députés sur les 21 de l’opposition, a-t-on appris à l’Assemblée nationale.

Gambie – Sénégal – pont

Les autorités sénégalaises et gambiennes ont lancé ce vendredi 20 février 2015, le début des travaux du pont sur le fleuve Gambie à travers une cérémonie de pose de la première. L’ouvrage a été financé à hauteur de 53 milliards de francs CFA par la Banque africaine de développement (BAD) dont une contribution de 10% des parties sénégalaise et gambienne. Le pont sur le fleuve Gambie s’étendra sur 942 mètres pour une largeur de 70 mètres. L’infrastructure va faciliter la circulation des personnes et des biens entre le nord et le sud du Sénégal.