L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 20/06/2014 – Sénégal, Ghana, Togo, Côte d’Ivoire, Nigeria: mines, contentieux, énergie, justice, Hissène Habré, trafic, sécurité, presse, régulation

Sénégal – contentieux – mines

Le gouvernement sénégalais envisage, dans le cadre du contentieux qui l’oppose à Arcelor Mittal, de demander à la société indienne de “produire les délibérations de son conseil d’administration”, afin de montrer qu’’’il n’y a pas eu de malversation’’ dans le dossier, a soutenu vendredi 20 juin 2014 à Dakar Amadou Ba, ministre de l’Economie et des Finances, cité par l’APS. Le Sénégal avait confié l’exploitation des minerais de fer de la Falémé au sidérurgiste indien, dans le cadre d’une convention signée entre les deux parties en 2007. Invoquant des manquements de la part du géant indien, l’État du Sénégal avait porté l’affaire devant le tribunal arbitral de Paris, qui a rendu un jugement qui lui est favorable. Récemment, la presse a fait état d’un rebondissement dans le dossier, en indiquant que le Sénégal devait se désister au plus tard mardi dernier. L’Etat sénégalais ‘’qui pouvait gagner 450 millions de dollars’’, devrait se contenter de ‘’100 millions de dollars’’, indique-t-on.

Ghana – énergie

Le Ghana a besoin de 200 mégawatt supplémentaires pour couvrir la demande locale en électricité a indiqué le président John Mahama Dramani. Entre 2013 et 2014, la demande locale est passée de 1.600 à 1.920 mégawatt, précise le président Mahama.

Sénégal – Procès – Hissène Habré

Dans la poursuite des enquêtes liées aux préparatifs du procès de l’ancien président tchadien, Hissène Habré, la Chambre africaine extraordinaire d’instruction (CAEI) vient de boucler un séjour de 15 jours sur la période du 25 mai au 08 juin au Tchad en exécution de sa quatrième Commission rogatoire internationale (CRI), et a assisté à l’audition de 24 parties civiles, indique un communiqué de la juridiction relayé par Pana.

Togo – trafic – ivoire – emprisonnement

Le tribunal de Lomé a condamné , le 17 juin 2014 à deux ans d’emprisonnement un Togolais et deux Guinéens, impliqués dans une affaire de trafic d’ivoire. L’affaire remonte en août 2013 avec la saisie de 705,5 kg de défenses d’éléphant et de sculptures d’ivoire dans une boutique de sculptures à Lomé, capitale togolaise.

Afrique – BAD – stratégie

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, récemment à Tunis, la nouvelle stratégie de l’institution financière visant à « remédier à la fragilité et renforcer la résilience en Afrique (2014-2019) ». Cette stratégie « a pour objectif de placer l’institution au centre des initiatives en Afrique, en vue de remédier à la fragilité et de faciliter un cadre de développement plus résilient et plus inclusif », explique un communiqué de la BAD reçu à l’APS.

Nigeria – presse – régulation
 
Les chaînes de télévision et les stations radio nigérianes ne pourront plus organiser de débat politique en direct de manière impromptue. Il leur faudra en informer la Commission nationale de diffusion (NBC) au moins 48 heures à l’avance. C’est ce qu’a annoncé cette semaine l’organe de régulation de l’audiovisuel du Nigeria, dans un communiqué relayé par Jeuneafrique.com. Dans un communiqué, la NBC explique que cette mesure a été prise pour « contrôler des cas de plus en plus fréquents de traitement non professionnel » de débats politiques qui contenaient « des commentaires provocants, qui divisent profondément l’opinion. »
 
Côte d’Ivoire – sécurité – projet

Le projet de sécurisation de la frontière ivoiro-libérienne, sera lancé, samedi 21 juin 2014 à Grabo dans le Sud-Ouest ivoirien par le ministre auprès du président de la République chargé de la défense, Paul Koffi Koffi.Cette cérémonie qui est prévue en fin de matinée, selon le service de communication du ministère de la défense, marquera le début de la réalisation d’une série d’actions pour la sécurisation et le développement de l’Ouest ivoirien.Il s’agit d’infrastructures militaires et socio-économiques de base que sont notamment des centres de santé, des établissements scolaires. Ce projet prend également en compte la réhabilitation des routes et le reprofilage des pistes villageoises.