L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 21 /10/2015 – Nigeria, Niger, Mali, Burkina Faso : industries, Dangote Cement, IBK, affaire Tomi, attaque, Boko Haram, télécommunications, résultats, Onatel.

Nigeria – Dangote – investissement

Le cimentier nigérian Dangote Cement va dans les semaines prochaines effectuer le lancement des travaux d’une nouvelles cimenterie d’un coût de 400 millions de dollars, apprend-on de source médiatique. Ce projet devrait faire du Zimbabwe le huitième pays à accueillir une usine de production de Dangote Cement, propriété du milliardaire nigérian, Aliko Dangote.

Niger – attaque – Boko Haram

Deux militaires nigériens ont été tués et trois autres blessés ce mercredi 21 octobre 2015 matin près de Diffa (extrême-est, proche du Nigeria), dans l’explosion de charges portées par des kamikazes du groupe terroriste Boko Haram, a annoncé le ministre nigérien de la Défense Karidjo Mahamadou à Niamey, la capitale  nigérienne. « Les deux militaires ont trouvé la mort dans l’explosion et d’autres ont été blessés par les éclats », a déclaré le ministre, cité par Xinhua.

Mali – IBK – Michel Tomi

Ibrahim Boubacar Keïta a affirmé ce mercredi 21 octobre 2015  ne jamais avoir eu de « relation d’affaires » avec l’homme d’affaires français Michel Tomi, mis en examen dans un dossier de fraude fiscale présumée concernant aussi ses liens avec le président malien.« Je reste droit dans mes bottes (…). Au-delà de la relation d’amitié (…), il n’y a jamais eu de relation d’affaires », a déclaré le président malien, lors d’une conférence de presse à Paris en marge de sa visite d’Etat en France.

Burkina Faso – télécommunication – résulats

L’Office national des télécommunications du Burkina Faso (Onatel) a réalisé un résultat net de 15,4 milliards CFA pour les trois premiers trimestres de 2015 contre 11,8 milliards CFA à la même période en 2014.  L’Onatel dont les chiffres ont été relayés par Apanews, note une  performance financière positive malgré les troubles socio-politiques du troisième trimestre et le coup d’Etat manqué de septembre dernier. La base clientèle du segment mobile a poursuivi sa croissance soutenue, passant de 5,6 millions d’abonnés en fin septembre 2014 à 6,5 millions d’abonnés à fin septembre 2015, soit une progression de près de 16%.