L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 21/01/2015 – Burkina Faso, Nigeria, Sénégal, Côte d’Ivoire : transport aérien, privatisation, élections, orpaillage, accident, justice, crise postélectorale.

Burkina Faso – aéroport – privatisation

Le syndicat des travailleurs de l’aviation civile a salué, l’annulation de la décision de privatisation de l’aéroport international de Ouagadougou par le gouvernement de transition et a mis en garde les futures autorités d’une éventuelle remise en cause de cette décision. «Nous saluons l’initiative du gouvernement d’annuler la décision de privatisation de l’aéroport international de Ouagadougou», s’est réjoui le Secrétaire général de l’Organisation nationale des syndicats libres (ONSL), Paul Kaboré, cité par Panapress, lors d’une conférence de presse, le 20 janvier 2014 à Ouagadougou.

Nigeria – élections – débat

The Nigeria Elections Debate Group (NEDG), une coalition d’organisations de la Société civile,
d’opérateurs de radiodiffusion publics et privés au Nigeria, a fixé le débat de l’élection présidentielle de 2015, réunissant les 14 candidats, au 5 février 2015, a indiqué le président du Conseil d’administration du groupe, M. Sola Omole.

Burkina Faso – orpaillage – accident

L’éboulement d’une mine d’or artisanale a fait 9 morts et dix blessés au Burkina Faso, a annoncé dans la soirée du 20 janvier 2015 soir une source officielle burkinabè, qui a également fait état du saccage d’une mine industrielle par des villageois craignant pour leur mosquée. Les autorités burkinabé peinent à contrôler l’exploitation sauvage de l’or, pratiquée selon elles par environ 1,2 million de personnes, et les éboulements meurtriers sont fréquents.

Sénégal – transport aérien – repli

Le trafic de passagers à l’aéroport international Léopold Sedar Senghor durant les 11 premiers mois de l’année 2014 a connu une légère baisse de 0,2% comparée à la même période de l’année 2013, selon les chiffres de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) basée à Dakar. Le total de passagers répertorié s’est établi à 1.732.021 contre 1.736.349 durant les 11 premiers mois de l’année 2013, soit une baisse de 4.328 passagers.

Côte d’Ivoire – justice – crise postélectorale

Cinquante détenus ivoiriens de la crise postélectorale de 2010-2011 vont bénéficier de la liberté provisoire, a annoncé ce mercredi 21 janvier 2015 la justice de Côte d’Ivoire, une mesure interprétée comme un geste d’apaisement du pouvoir envers l’opposition. « Le procureur de la République (Richard Adou) ordonne (…) ce jour la libération provisoire d’office d’une cinquantaine de détenus de la crise postélectorale et a procédé au dégel des comptes bancaires de 31 personnalités dans le même cadre », affirme un communiqué lu à la télévision publique.