L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 21/04/2015 – Sénégal, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Burkina Faso, Niger : immigration clandestine, Ue, migration, transfert de fonds, agriculture, AfricaRice, hydraulique, grippe aviaire, démocratie.

Niger – Ue – immigration clandestine

Pour lutter contre l’immigration clandestine, l’Union Européenne a élaboré un plan en dix points et des actions à partir de l’Afrique. A l’issue d’une réunion d’urgence ce mardi 21 avril 2015 au Luxembourg, la chef de la diplomatie européenne Mme Federica Moghirini a dit la nécessité de renforcer la surveillance des frontières Sud de la Lybie, point de départ des migrants vers l’Europe. Cette surveillance pourrait se faire à partir du Niger, où l’Union européenne veut s’appuyer sur la mission EUCAP, créée en 2012 pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé dans le Sahel, selon le site web de la BBC. Le naufrage ce mois d’avril 2015 au large de la Libye d’un chalutier transportant des migrants a fait un bilan de 700 morts.

Burkina Faso – grippe aviaire – bilan

Le Burkina Faso a déjà enregistré une perte d’environ trois milliards de francs CFA à cause de l’épidémie de grippe aviaire présente dans le pays depuis février, a annoncé le ministre des Ressources animales, Jean Paul Rouamba au cours d’un point de presse, ce mardi 21 avril 2015 à Ouagadougou. Face aux journalistes, le ministre Jean Paul Rouamba a rappelé que la grippe aviaire sévit au Burkina depuis quelques semaines avant d’ajouter qu’à la date d’aujourd’hui, 19 foyers ont été recensés sur toute l’étendue du territoire nationale.

Ghana – hydraulique – infrastructure

Le groupe industriel espagnol Abengoa a inauguré son usine de dessalement au Ghana. D’une capacité de production de 60 000 mètres cubes d’eau par jour, c’est la première du genre en Afrique de l’Ouest. Le groupe industriel et technologique espagnol Abengoa a inauguré, le 17 avril 2015, la première usine de dessalement ouest-africaine, à Nungua, près d’Accra, la capitale du Ghana. L’usine, qui est entrée en activité depuis maintenant deux mois, dispose d’une capacité de production de 60 000 mètres cubes d’eau douce par jour. Ce volume devrait permettre d’alimenter en eau près de 500 000 habitants dans la capitale ghanéenne et ses alentours.

Sénégal – Uemoa – diaspora – transfert de fonds

Les transferts de fonds des Sénégalais de l’extérieur, d’un montant de 840 milliards de FCFA en 2014, constituent près de 40% de flux financiers venant de l’étranger dans l’espace UEMOA, Souleymane Jules Diop, secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur.« Près de 40% des fonds envoyés de l’étranger vers l’espace Uemoa sont faits par des Sénégalais. En 2014, selon la BCEAO, les Sénégalais de l’extérieur ont envoyé par des flux financiers réguliers, 840 milliards de francs cfa. Ces Sénégalais ont fait montre de dynamisme qui mérite d’être organisé, orienté et encadré », a notamment dit Jules Diop, cité par APA, lors d’un colloque international sur la migration, organisé ce mardi 21 avril 2015 à Dakar.

Nigeria – Côte d’Ivoire – Muhammadu Buhari

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara s’est entretenu ce lundi 20 Avril 2015, en fin d’après-midi, avec le Président élu du Nigéria, Muhammadu Buhari, à Abuja. Au terme de cet entretien, le Président Alassane Ouattara a indiqué être venu saluer et féliciter le Président Buhari pour sa brillante élection et lui dire sa fierté pour la leçon de démocratie donnée par le Nigéria à l’Afrique de l’ouest, à l’Afrique et au monde.

Côte d’Ivoire – AfricaRice

Le Conseil d’administration d’AfricaRice a ordonné au nouveau Directeur général Dr Harold Roy-Macauley et à son équipe de direction d’initier les premières étapes d’un retour en plusieurs vagues de son siège à Abidjan, Côte d’Ivoire. La date de septembre 2015 a été fixée comme date cible pour le transfert de la plupart des fonctions du siège dans le nouvel emplacement, rapporte un communiqué transmis à Ouestafnews. En décembre 2004, à cause des conflits civils en Côte d’Ivoire, le Conseil d’administration d’AfricaRice avait décidé de relocaliser tout le personnel du siège à la station régionale de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA), à Cotonou au Bénin.