L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 23/05/2015 – Burkina Faso, Nigeria Côte d’Ivoire, Niger, Mauritanie : coton transgénique, Sky Bank, élections, ONU, état d’urgence, Diffa, Boko Haram, remaniement.

Burkina Faso – Coton transgénique – protestation

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté ce samedi 23 mai 2015 à Ouagadougou contre la firme américaine Monsanto qui a introduit en 2003 la culture du coton transgénique au Burkina Faso, apprend-t-on de source médiatiques. Le Burkina Faso, reste le seul pays d’Afrique de l’ouest à l’expérience du coton génétiquement modifié.

Côte d’Ivoire – élections – Onu

L’Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire Mohamed Ayat a estimé, le vendredi 22 mai 2015 , à Abidjan qu’en « principe il n’y a pas de raisons que les élections ne se déroulent pas dans une ambiance paisible ». « Je suis venu m’enquérir des développements qui se sont produits entre ma première visite et ma présente mission », a déclaré à la presse M. Ayat au terme d’une rencontre avec le Président de la Commission électorale indépendante (CEI) Youssouf Bakayoko.

Niger – Etat d’urgence – Boko Haram

Le Niger a décidé de prolonger l’état d’urgence dans la région de Diffa (sud-est), afin de permettre aux forces de défense et de sécurité de mener convenablement leur mission de sécurisation de la région face aux attaques du groupe Boko Haram. Il s’agit de la troisième fois que l’état d’urgence a été proclamé dans la région, après le 10 février 2015 et le 26 février 2015, a indiqué le gouvernement nigérien dans un communiqué lu par Ouestafnews. Depuis le 6 février 2015, plusieurs localités de Diffa, notamment Bosso et la ville de Diffa, toutes frontalières du Nigeria, subissent des attaques à répétition du groupe Boko Haram, à partir de ses positions nigérianes, qui ont fait plusieurs dizaines de morts civils comme militaires nigériens.

Mauritanie – foncier – revendication

Les Forces Progressistes pour le Changement (Fpc) en Mauritanie, ex Flam-mouvance nationaliste négro-africaine, dénoncent la politique d’accaparement des terres dans la vallée du fleuve Sénégal et proposent une réforme foncière, dans une déclaration rendue publique le 22 mai 2015 .« Les terres de la vallée du Fleuve constituent un patrimoine devant profiter à l’ensemble de la communauté nationale et leur gestion doit être régie par des lois claires inspirées de l’esprit républicain, lesquelles s’appliqueraient avec une rigueur égale sur les oasis du nord et du centre du pays », note la déclaration, relayée par la Pana.

Mauritanie – remaniement – gouvernement

Le gouvernement mauritanien a fait l’objet d’un léger réajustement marqué par 2 entrées et 2 départs, indique un décret présidentiel publié dans la soirée du vendredi 22 mai 2015 .Maître Brahim Ould Daddah (entrant), un des plus anciens avocats inscrits au barreau de Nouakchott, devient ministre de la justice. M. Sid’Ahmed Ould Raiss, limogé du poste de gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) au début de l’année, hérite du ministère des Affaires économiques et du Développement, après une traversée du désert qui n’aura finalement duré que quelques mois.

Nigeria – Banque – finance

La banque nigériane Skye Bank a annoncé avoir réalisé un bénéfice avant impôt de 6,26 milliards de nairas (31 millions de dollars) au cours du premier trimestre 2015, en hausse de 81 % par rapport à la même période de 2014, rapporte le site d’informations économiques Agence Ecofin. L’établissement coté sur le Nigerian Stock Exchange a également précisé que son produit net bancaire a atteint 42,37 milliards de nairas entre le 1er janvier et le 31 mars de l’année en cours, contre 34,33 milliards durant la même période de l’année écoulée. Skye Bank, qui a racheté en octobre dernier Mainstreet Bank, avait annoncé début avril qu’elle envisage de lancer une augmentation de capital de 50 milliards de naira (251 millions $) durant le troisième trimestre 2015 en vue de renforcer son portefeuille de prêts.