L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 23/12/2016 : Gambie, Sénégal, Burkina, Guinée, Côte d’Ivoire : crise politique, Yahya Jammeh, Cedeao, frontière, insécurité, Défense, santé, Ebola, mines.

 
Gambie : le Sénégal choisi pour diriger une possible intervention militaire

Le Sénégal a été choisi par la Communauté économiques des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) pour diriger une probable intervention militaire en Gambie pour déloger le président Yahya Jammeh qui refuse de céder le pouvoir à Adama Barrow, élu lors de la présidentiel du 1er décembre 2016, selon les résultats prononcés par la commission électoral. Yahya Jammeh doit normalement quitter le pouvoir le 19 janvier prochain, date marquant la fin de mandat constitutionnel. « Les forces sont déjà en place ( …) et le Sénégal a été choisi par ses pairs pour diriger l’opération », a déclaré, Marcel de Souza, le président de la commission de la Cedeao, cité par la BBC.

Afrique : l’OMS confirme un vaccin efficace contre Ebola

Le vaccin anti-Ebola, d’origine canadienne nommé RVSV-ZEBOV s’est révélé efficace, selon Marie-Paule Kieny, sous-directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) . Selon l’Organisation onusienne, les essais de ce vaccin,  ont été menés sous la direction de l’OMS en Guinée sur 11 841 personnes pendant l’année 2015. Parmi les 5 837 sujets ayant reçu le vaccin, aucun cas d’Ebola n’a été enregistré dix jours ou plus après la vaccination. L’épidémie d’Ebola qu’a connu la Guinée, La Sierra Leone et le Liberia ont fait un bilan de plus 11000 morts entre fin 2013 et 2016.

Burkina Faso : trois mines d’or octroyés, plus de 200 milliards FCFA attendus par le gouvernement

Le Gouvernement burkinabé a accordé trois permis d’exploitation industrielle de grandes mines d’or  à trois sociétés, qui devront rapporter plus de 200 milliards de F CFA au budget de l’Etat, selon des informations officielles publiées, ce vendredi 23 décembre 2016. « Les procédures prescrites ayant été respectées, l’exploitation de ces trois mines contribuera à la création et au maintien d’au moins 2000 emplois directs et indirects et va contribuer à générer des recettes diverses de près de 200 milliards au profit du budget de l’Etat », explique le ministère dans un document de presse dont le contenu a été relayé par APA.

Côte d’Ivoire : La Guinée dément l’implication de son armée dans l’attaque d’un village ivoirien

Le ministère de la Défense guinéenne a démenti  toute implication de l’armée  dans l’attaque d’un village ivoirienne survenue dans la nuit du 21 au 22 décembre 2016. « L’incident survenu dans la nuit du 21 au 22 décembre 2016 à la frontière Guinéo-ivoirienne nous interpelle pour plusieurs raisons. Il y a eu un mort, et c’est déjà trop; le gouvernement guinéen en est profondément affligé » souligne le communiqué signé par le ministre Mohamed Diané. « Je saisis cette occasion pour affirmer qu’il n’y a pas eu d’implication de l’armée guinéenne dans ce malheureux incident » a jouté le ministre dans son texte.