L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 24/03/2016 – Sénégal, Mali, Niger, Burkina , Bénin, Uemoa, économie, croissance, projets, financement, Boad, CPI, procès, Tombouctou, mausolées, terrorisme, conférence.

Mali – CPI – Tombouctou

Les juges de la Cour pénale internationale ont confirmé ce jeudi 24 mars 2016, l’inculpation de crime de guerre portée contre un jihadiste malien présumé lié à al-Qaïda pour la destruction de mausolées protégés par l’Unesco à Tombouctou en 2012. Cette décision renvoie Ahmad Al Faqi Al Mahdi “devant une chambre de première instance”, a assuré la CPI dans un communiqué, ce qui ouvre la voie à un procès.« La chambre a jugé que les preuves présentées par le procureur étaient suffisantes pour donner des motifs substantiels de croire Ahmad Al Mahdi pénalement responsable de la commission du crime de guerre que lui reproche le Procureur », a ajouté la Cour.

Sénégal – Uemoa – économie

L’année 2015 a été marquée par une activité économique dynamique au niveau de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), avec une croissance estimée à 6,6%, a déclaré, ce jeudi 24 mars 2016 à Dakar,  le président du Conseil des ministres de l’organisation régionale, Amadou Bâ. Cette dynamique a été principalement soutenue par une ‘’forte contribution’’ du secteur primaire, a dit le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan.

Sénégal – terrorisme – conférence

Une conférence internationale sur le thème « Le terrorisme et ses méfaits sur le développement et la stabilité » s’ouvre mardi prochain, à 9 h, à l’hôtel King Fahd Palace de Dakar, annonce un communiqué du ministère de la sénégalais de la Culture et de la Communication, relayé par l’Aps, ce jeudi 24 mars 2016.

Niger – Mali – Bénin – Burkina Faso – Boad – prêt

La Banque ouest-africaine de développement (Boad)  a approuvé 118,5 milliards FCFA (179,9 millions d’euros) de prêts au titre de l’exercice 2016, l’annonce a été faite à l’issue d’une réunion de son Conseil d’administration tenu à Dakar, le 22 mars 2016. Dans le détail, il s’agit de 7 prêts à moyen et long termes pour un montant total de 100,6 milliards FCFA, un prêt à court terme de 17,9 milliards FCFA. Les différents États bénéficiaires sont le Burkina, le Bénin, le Sénégal, le Niger et le Mali.