L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 25/03/2014 – Niger, Côte d’Ivoire, Bénin, CPI, démographie, cacao, fraude, Ble Goudé, grève, santé, anacarde

Niger – démographie – forum
 
Le Ministère nigérien de la Population, de la Promotion de la femme et de la protection de l’Enfant organise du 25 au 28 mars 2014,un forum sur ’’le défi du dividende démographique au Niger’’, rapporte l’agence nigérienne de presse (ANP), ces assises  entendent faire un diagnostic global de la situation démographique du pays, en vue de préparer l’avenir. S’appuyant sur les résultats du dernier recensement général de la population et de l’habitat du Niger, effectué en 2012, les autorités nigériennes estiment que la forte croissance de cette population entrainera à tous les niveaux des problèmes qui affecteront gravement le développement économique et social du pays. De 3 millions en 1960, la population du Niger est passée à un peu plus de 7 millions en 1988, pour atteindre 17 millions en 2012. L’on entend par dividende démographique la croissance économique résultant de l’évolution de la pyramide des âges de la population d’un pays. Un dividende démographique survient lorsque la baisse du taux de natalité entraîne des changements dans la distribution par âge d’une population ; ce qui signifie que moins d’investissements sont nécessaires pour répondre aux besoins des groupes les plus jeunes et que les adultes sont relativement plus nombreux dans la population des personnes actives.
 
Bénin crise syndicats
 
Les principales centrales syndicales ont manifesté ce mardi 25 mars 2014 à Cotonou. Une manifestation au cours de laquelle elles ont demandé le limogeage du préfet et du commissaire central jugés responsables de la violente dispersion d’une marche organisée le 27 décembre 2013. Le Bénin est depuis plusieurs mois paralysé par de multiples dans les différents secteurs que sont l’éducation, la santé et la justice. « C’est la marche de la reconquête des libertés, les libertés qu’on nous a arrachées. Nous pensons que la date du 25 mars sera une date mémorable parce que vous avez vu… ce ne sont pas seulement les travailleurs qui sont sortis, c’est tout le peuple béninois qui a soif de liberté … » a déclaré à Rfi, Laurent Metognon de la Fédération des syndicats des travailleurs en charge des finances (Fesyntra-Finances).
 
Côte d’Ivoire santé Ebola
 
La Côte d’Ivoire a décidé de créer un poste avancé de coordination à l’ouest pour renforcer ses mesures de lutte contre la fièvre Ebola détectée en Guinée voisine et qui a déjà causé 60 morts sur les 80 cas enregistrés, a annoncé lundi, à Abidjan, le directeur général de l’Institut national de l’hygiène publique (INHP), Pr Simplice Dagnan.« le risque de propagation de cette épidémie aux pays limitrophes notamment la Côte d’Ivoire, reste élevé du fait des mouvements importants des populations entre la Côte d’Ivoire et la Guinée » a expliqué Simplice Dagnan.
 
Guinée Bissau anacarde
 
le prix d’achat au producteur du kilo de noix de cajou a été fixé à 250 FCFA, selon une annonce faite par le gouvernement bissau guinéen qui a procédé à l’ouverture de la campagne de commercialisation, le 23 mars 2014. « Le gouvernement va actionner les mécanismes de contrôle de la campagne des noix pour que celle-ci se  déroule sans heurts, sans dommages, en particulier pour les agriculteurs » a fait savoir, le Premier ministre Rui Duarte Barros. En 2013, la Guinée-Bissau a exportées plus de 130.000 tonnes de noix de cajou, selon le ministère du commerce et 60.000 tonnes sont été sorties du pays par la voie terrestre le long de la frontière avec la république voisine du Sénégal.

CPI Blé Goudé

L’ancien leader des ‘’Jeunes patriotes’’ ivoiriens, Charles Blé Goudé, comparaîtra jeudi 27 mars 2014 devant le juge de la Chambre préliminaire 1 de la Cour pénale internationale (CPI), a  annoncé un communiqué de cette juridiction internationale. Charles Blé Goudé, accusé par le cour de crimes contre l’humanité, a été transféré à la CPI, le samedi 22 mars 2014.
 
Côte d’Ivoire  cacao  fraude
 
La direction générale des douanes ivoiriennes a opéré une saisie portant sur 6 conteneurs destinés à l’exportation et contenant 137 tonnes de cacao en lieu et place de coco tel que déclaré par le commissionnaire en douane.