L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 25/05/2016 – Nigeria, Gambie, Sénégal, Bénin, Guinée : marché financier, bourse, blocus, frontière, transport routier, santé, ressources humaines, sport, Feguifoot, Lappé Bangoura.

Nigeria – bourse – marché financier

Le marché financier nigérian affiche une tendance haussière après que la Banque centrale ait indiqué sa bonne disposition à adopter une politique monétaire beaucoup plus flexible, mesure que revendiquaient de nombreux investisseurs, notamment étrangers. Selon le site Agence Ecofin, ce mercredi 25 mai 2016, le NSE All Share Index, le principal indice  de ce marché affichait en ouverture, une petite hausse de 0,8%, réduisant à -4,7% la perte de rendement depuis le début de l’année.

Gambie – Sénégal – transport

La frontière sénégalo-gambienne a été rouverte au transport routier après plus de trois mois de blocus de la Gambie par des transporteurs sénégalais exigeant de meilleures conditions pour traverser ce pays, rapporte-t-on de source médiatique. La réouverture de la frontière s’est donc opérée plutôt que prévu puisque les deux parties n’étaient pas tombés sur un accord et avaient même prévu de se revoir début juillet 2016 pour continuer leur discussions.

Guinée – sport – Lappé Bangoura

Lappé Bangoura, entraîneur de l’équipe locale de la Guinée, a été nommé sélectionneur national par intérim après la démission du Français Luis Fernandez en début de semaine, annoncent des médias guinéens qui citent la Fédération guinéenne de football (Feguifoot). Selon la presse locale, la Fédération guinéenne de football annonce que Mohamed Kanfory Bangoura, entraîneur national et instructeur CAF de la licence A, est dans les fonctions d’entraîneur/sélectionneur de l’équipe nationale A de Guinée », rapporte le communiqué de la Feguifoot.

Bénin – santé – ressources humaines

Le gouvernement béninois a annoncé son intention de renforcer,  le secteur de la santé en ressources humaines qualifiées avant 2019 en vue de l’amélioration de la couverture sanitaire sur toute l’étendue du territoire national du pays. « Au 31 décembre 2015, l’effectif total du secteur de la santé s’élevait à 14.587 agents répartis en trois catégories : le personnel médical avec 582 agents, le personnel paramédical avec 9.872 agents et le personnel administratif avec 4.133 agents », précise un communiqué gouvernemental. Pour combler ce déficit en ressources humaines dans ce secteur de la santé, indique le même communiqué, l’exécutif béninois a instruit le ministère de la Santé de faire un point global qui intègre l’état des équipements dans les hôpitaux et les centres de santé, l’état des infrastructures existants et inachevés.