L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 26/09/2014 – Ghana, Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Sénégal : FMI, avion présidentiel, IBK, Sahel, sécurité alimentaire, politique, dialogue, article 37, différend, frontières, Onu, arbitrage, énergie.

Mali – FMI – avion présidentiel
 
Le FMI a affirmé vendredi que le Mali avait “résolu” les problèmes de transparence révélés par l’achat d’un avion présidentiel pour 40 millions de dollars en mai alors que le pays traversait une grave crise économique.« Les problèmes relatifs aux dépenses extra budgétaires –liées à un avion présidentiel et à un contrat militaire– (…) ont été résolus », a assuré le Fonds monétaire international dans un communiqué, relayé par l’AFP. Couplé à un contrat militaire accordé sans appel d’offres, l’achat du jet du président Ibrahim Boubacar Keïta a suscité la colère de l’institution de Washington qui avait, en représailles, suspendu le plan d’aide accordé au pays en décembre 2013.
 
Sahel – sécurité alimentaire – BAD
 
La Banque africaine de développement (BAD) vient de débloquer 116 milliards de francs CFA pour le financement du projet 1 du Programme de renforcement de la résilience des populations à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS), rapporte APA citant des responsables du Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS).
Ce programme solidaire, initié par le Groupe de la BAD conjointement avec le CILSS, est destiné à renforcer la résilience des ménages ruraux sahéliens aux effets des chocs climatiques, avec leurs conséquences sur l’insécurité alimentaire et nutritionnelle récurrente et l’extrême pauvreté. Le projet couvrira sept pays du CILSS : le Burkina Faso, la Gambie, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad.
 
Sénégal – énergie – électricité
 
Le ministère de l’Energie et des Energies renouvelables espère parvenir à une baisse du prix de l’électricité vers fin 2015, en comptant sur de “nouvelles capacités” de l’ordre de 200 mégawatts, a indiqué, Mme Maïmouna Ndoye Seck, en charge de ce département ministériel. Des projets actuellement mis en œuvre devraient commencer à se concrétiser dès après la fête de l’Aïd-el-kébir, communément appelée Tabaski, début octobre 2014, lesquels induiraient une baisse des coûts de production et à terme celle du tarif de l’électricité, a annoncé Mme Seck, invitée de la rédaction de l’APS.
 
Burkina Faso – politique – dialogue
 
Après la prise de contact entre les différents protagonistes, le 23 septembre 2014, le dialogue national entre les acteurs politiques nationaux, en l’occurrence ceux de la Majorité et ceux de l’opposition s’est poursuivi entre les deux camps dans la matinée du 25 septembre 2014. Pendant environ une heure de temps d’horloge, les acteurs politiques ont échangé, en vue de peaufiner ensemble dans une même salle leur plan de travail sous l’égide du président du Faso, Blaise Compaoré. Les deux parties reprendront les travaux, le lundi 29 septembre 2014, au Palais de Kosyam, en vue de définir le canevas de travail, selon la quotidien local, ‘’Le quotidien’’.
 
Ghana – Côte d’Ivoire – frontière – différend
 
La Côte d’Ivoire a annoncé ce vendredi 26 septembre 2014 avoir “à son tour” porté plainte contre le Ghana, après “la décision unilatérale” d’Accra de saisir un tribunal onusien pour trancher un litige sur la frontière maritime entre ces deux pays producteurs de pétrole. Après des mois de vaines négociations, le Ghana a décidé de porter plainte contre son voisin ivoirien au titre de la convention des Nations unies sur le droit de la Mer, le procureur général Marietta Brew Appiah-Oppong, cité par l’AFP.